Le Système adore l'exotisme

 

Le Système adore l'exotisme

C'est sa rose à la boutonnière

 

Quelqu'un qui vient de loin

Mais un vrai

 

Celui qui ne se discute pas

Un exilé torturé magnifique

 

Il a vécu tous les sanglots

Toute la gamme la plus inédite

 

Alors là le monde peut tourner

Il s'est rafraîchi l'épiderme

 

Les massacres ont un goût charmant

Avec cette place en privilège

 

Le chômeur peut sucer sa corde

Le seul s'abattre sur le trottoir

 

     Gérard Lemaire   2004

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.