ce qui existe

            Traversée de l'arche.

Il existe des plages

Il existe des bancs de sable et des lisières

Il existe des visions et des greniers d'artistes

Il existe des couteaux d'or et des hommes

couchés dans des mansardes

Il existe des vagues sur le sable sans fin

Il existe des gens palpables qui te font signe

Il existe une roulotte tirée par un cheval

Sur une route de campagne

Il existe des violons sans pareil

Et des airs de piano dans le fond d'une cour

Il existe des ânes qui attendent l'aube dans

une pâture

Il existe cette rivière qui descend légère

vers une autre rivière

Il existe ce printemps dans la fraîcheur

Il existe ce poème risqué et les lois de la

gravitation

Il existe une suite qui ne dit rien

Il existe cette tour en ruines au milieu d'un

village

Il existe une barque qui erre sur le fleuve

Il existe le ravissement d'un clair visage

Et ce chat dans un nid d'écureuil

        Gérard Lemaire       2003

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.