"Dans ces voix / Il n'y a pas de présent"...

Dans ces voix

Il n'y a pas de présent

 

Ce sont des voix

De fantômes du présent

 

Trop lourd à porter

Voix sans ailes

 

Voix sans terre

Voix sans homme

 

Ils laissent la terreur

Remplir les ondes

 

Les échines liges en files

Se courbent sous elles

 

Ces voix ont un recul

Un refuge pour le combat de la puissance

 

     Gérard Lemaire   2004

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.