un visage tel une icône

Un visage tout à coup devient resplendissant

Est-ce le miracle d'un jeu de lumière

 

Il se met à luire si fort que c'est étrange

Baigne-t-il dans une telle douceur de vivre

 

D'où arrive ce pouvoir dans un visage

Ainsi l'autre d'une fille sur une terrasse

 

De jeune fille même tout d'un rayon sombre

Comme si elle faisait tout pour dissimuler son regard

 

Par cette attitude elle accroît sa présence

Elle devient icône d'un tableau de fastes

 

Ce n'est que l'ovale de biais pris dans les cheveux

Perle jetée qui force la joie d'être

 

Elle se loge dans la prison d'un charme

Lys d'ébène sous la clarté du hasard des rues

 

           Gérard Lemaire         2009

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.