la violence de la tristesse, l'inaptitude de la complainte

Soudainement en quelque sorte ou bouffées

Éclate silencieusement la violence de la tristesse

 

Elle se relève dans l'inaptitude de la complainte

Dans ces chansons qui ne devraient pas faire pleurer que Margot

 

La ligne de fer est si parfaite

Seuls là quelques mauvais points de suspension

 

Je m'applique en cadences

Risquant les multiples sauts d'eau

 

Ils viennent tous les jours

Jetés par des mains et des bras en puissance

 

Cette volonté d'affamer par le haut

Parle haut

 

Que dirait aujourd'hui Hugo/Victor

Lui trouvant relevant la larme des océans

 

          Gérard Lemaire     2008

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.