Gaza, en 2006 par exemple

voilà, le massacre continue ; la paix ? une utopie

 

Je suis Palestinien

Seulement oublié

 

De ceux qui causent et écrivent

De ces bouches autorisées

 

Mes morts ne comptent pour rien

Jeunes hommes gommés

 

Très jeunes hommes

À la mort sans deuil

 

Ils m'ont déclaré leur ennemi

Quand je réclamais mes droits

 

L'enfant juif persécuté

Marche lui aussi sur ma tombe

 

Je suis un fantôme palestinien

Qui hante les cimetières

 

     Gérard Lemaire        2006

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.