la grâce des oiseaux

 

Je persiste à ne pas vouloir dévier

De la trajectoire

 

Qui s'impose induite

Tous feux éteints sur

 

La mer des routes

Mais / déjà je tremble et

 

Pivote de trembler

De ne pas savoir comment parler et m'y prendre

 

Ces ailes là ou là sur le champ

Passant avec grâce

 

Tout à coup pourquoi les oublier

Leur vol si léger

 

Ce corps qui n'est pas une pierre

La chaleur tressée serrée d'une boule de plumes

 

    Gérard Lemaire   2007

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.