Alberti n'a pas été victorieux

           L'exil.

Alberti est mort à Cadix

Il avait 97 ans

Je me fous de ce que disent les journaux

Après cette mort

Leur rengaine triomphaliste

Leur inévitable mensonge

Qu'ils lancent en lettres de feu aux visages

Ces visages désarmés

Ces pauvres visages de rien

Ces visages de foules

Déjà le travestissement de ceux qui ne savent

Que ce qu'ils désirent oublier

Déjà le pire silence

Sur Alberti

Et les autres

Alberti n'a pas été victorieux

Comme les articles le laisseraient croire

Il n'a pas vu naître le monde de son enfance

Un monde de justice et de lumière

Ce qu'ils disent est faux !

Sa souffrance dure

Et pour longtemps...

Son calvaire sera sans fin sous ces plumes

de convenances...

 

           Gérard Lemaire           1999

 

Rafael Alberti Merello, 1902-1999, poète espagnol ; après la guerre civile, il s'exile en raison de ses croyances marxistes ; il revient en Espagne après la mort de Franco.

« L'œuvre multiforme et militante d'Alberti concilie avec bonheur l'engagement dans l'histoire et les exigences de l'art. » (Encyclopédie de la littérature, la Pochothèque)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.