Les morts laconiques

les morts ennemis ne comptent que par leur nombre ; c'est plus facile de les tuer sans états d'âmes ; il ne faudrait quand même pas les imaginer en êtres humains comme nous...

           Les morts laconiques

Il existe des morts laconiques
Ce sont ceux de l’autre camp
Cités par leur nombre
On dirait qu’ils n’étaient rien autrement
L’information n’est soucieuse que du chiffre d’abord
Morts inodores
Morts à rebrousse-poil
Morts par extension de néant
Morts qui paraîtrait-il ont cherché leur mort
Morts encore armés
Morts assaillants encore menaçants
Morts hors champ
Qui sont Là à encombrer
L’oreille qui écoute leur sort ne veut pas mettre le genou en terre
Ou bien c’est pour eux devant eux
Ces morts dont on voudrait qu’ils ne laissent rien
Ces morts dont les bourreaux nient l’injustice de leur mort
Ces morts qui ne sont jamais assez mort pour la haine
Ces morts en fosses de viscères
Ces morts en cadavres de cendre
Ces morts jetés à la mer
Ces morts si silencieux qu’ils soulèvent bientôt les océans


            Gérard Lemaire (années 2000)

publié dans l'Écho de ch'Nord par Yvette Vasseur

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.