Déploration

              Sur la longue muraille.

Les oliviers arrachés et les morts

Les larmes des mères

Les fontaines mourantes dans les éboulis de rochers

Les cadavres sur les épaules des hommes

La mer en deuil

Les ruines

Les champs sans personne

Les nuits de feu

Les ciels en flammes et les brasiers par terre

Les appels

Les glacis des camps

La fumée qui empoisonne les jasmins

Les terrasses et les sacs de sable

Les enfants emportés

Les hurlements et les tanks

La protestation des mouettes

Les funérailles et les foules

La tentation de partir et les suicides

Le voile blanc des martyrs

Les barbelés les murs de honte les frontières

Les barrières et les pieux

Les soldats dans les miradors

Les dunes

La langue pour les autres mondes

La sécheresse du sol

La sécheresse du verbe

La sécheresse des retours

Le non-dit qui se perd dans la violence

Le poète en tombe

Le lever du soleil chaque jour avec cette majesté

La rumeur moite et les blessures pour toujours

Le silence sur les fins

Le bêlement d'un mouton parmi les trous remplis d'eau

                   

                           Gérard Lemaire       2004

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.