ce n'est pas la fin

L'aventure ne finira pas avec la mort

Je te retrouverai sur une autre rive

Je te retrouverai par-dessus bord

Mon cadavre aimera encore la fraîcheur de tes yeux

Il me suffit de savoir chérir un seul souvenir

Et les portes d'airain se sont entrouvertes – déjà

Je sais que tu es là

Parce je sais qu'il existe un passage à découvrir

Une marche blanche

 

     Gérard Lemaire

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.