Il paraît que "le temps des cerises"

Il paraît que « le temps des cerises »

Est passé – fini mort définitivement

 

La chanson s'est évanouie

Elle ne valait que du pipi de chien

 

L'arbre se rétrécit dans l'hiver

Ce n'est plus qu'un tronc rugueux

 

Elles ne reviendront pas briller dans les têtes

Les perles rouges

 

Les pupilles de fard piquées dans les feuillages

parlant la clarté d'un autre âge

 

parlant ces jours de liesse

De ce qui ne pouvait jamais arriver

 

Une tempête de ténèbres a noyé

L'enfance d'une humanité

 

             Gérard Lemaire     28/12/04

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.