Ce village dans l'hiver

            Ce village dans l'hiver.

 

Nudité abandonnée

Ses toits se détachent sans fumée

 

Pas la loupiote d'un café

On a fait le tour et le re-tour

 

Pas un chat pas une bête qui traîne

Surtout pas une ombre de quoi que ce soit

 

Des barrières autour des maisons

C'est une désolation complète

 

L'église et la mairie

Avec du mal à en revenir

 

Pourtant cela a existé

Avant – dans quelle source disparue

 

Quelle vague a emporté

la seule porte qui s'ouvre

 

     Gérard Lemaire   2004

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.