les rues d'une ville, un portail rouillé

 

                 à Karl Vennberg. 

 

Derrière ce portail rouillé

Dans les périphéries

 

Bruit des camions

Passant leurs vitesses

 

Qui attend là

Dans les jours de sans-travail

 

Qui subit cela

Il n'y a pas de trottoir

 

Pas d'allée

Le bitume est rond

 

Seules les bagnoles défilent

Peuvent défoncer les rides

 

Cette rouille fait tache

Car le reste de la vue est propre

 

              Gérard Lemaire    

dans "Inachevé vers toi", volume de poésie en quète d'éditeur, 2004

 

Karl Gunnar Vennberg, 1910-1995, poète, traducteur et écrivain suédois ; d'une exigeante honnêteté

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.