Ce rayon d'avenir dans le passé

Rien que de savoir que des être humains ont été en forteresse à cause de leurs idées de justice, et même s'ils sont restés inconnus, savoir cela donne la force de ne pas désespérer. Certains poèmes de ce blog leur sont dédiés.

 

Ce rayon d’avenir dans le passé

Comment arriver à dire
C’est ce qui me désespère
Puis me donne quelque force

Justement je voudrais dire c’est à dire bien le dire
Avec assez de vérité

Que je ne suis pas désespéré
Et que je ne pourrais jamais vraiment l’être
A cause ma foi de quelques hommes

Je les vois ceux là dans les forteresses
Mais pas du tout imaginaires
Ils ont été si longtemps emprisonnés

Pour leurs idées de justice leurs noms sont restés inconnus
Ignorés des foules malgré leurs livres

Saurai-je pourquoi le fleuve exalté de ces pionniers dans leurs cachots
Doit ainsi être tenu dissimulé

Ceux-là seuls m’aident tous les jours
Il me suffit de savoir qu’ils ont existé

Existé !


            Gérard Lemaire    2005

publié par Yvette Vasseur dans l'Écho de ch'Nord en mai 2005

et dans les Cahiers de Poésie n°49, mars 2017,  par Joseph Ouaknine

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.