défricher ce timbre, cette voix sans voix

Je n'y arriverai jamais  /  Comme j'entends le dire là et là  /  Dans le rébus insupportable

Arriver à défricher ce timbre  /  À trouver la voix sans voix  /  Celle tuée  /  Celle qui a trouvé les actes  /  Où l'on ne peut revenir

Celle d'un bagnard dans sa tombe  /  Celle du condamné par contumace  /  Celle d'un déserteur suicidé  /  Celle du journalier mourant dans la misère  /  Celle de la femme morte qui croyait à ses poésies  /  Celle d'un révolutionnaire à l'abandon sous la corde

Celle que je tiens dans son sommeil  /  Sous les couvertures  /  Sous la laine de cette belle langue

Celle qui parle toute seule  /  Elle est là dans l'imprenable  /  Dans le fol quotidien  /  Son ennui en cuirasses

Elle semble inconcevable au public  /  À la fausse tradition qui le dévore mise dans  /  sa tête

elle est verbe des enfouis désarmés  /  Elle est le train qui s'arrête  /  Au milieu des campagnes

                                                                         Gérard Lemaire            2005-2009

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.