ces émeutiers, ces "hors sol"...

               Fin de semaine

 

Le journal parle des « hors sol »

Pour nommer les émeutiers de Poitiers

Ils étaient deux cent cinquante samedi dernier

Brusquement apparus au milieu de la foule

Dans l'après-midi festive

 

L'interpellé le plus condamné

Est un handicapé depuis dix ans au chômage

Il a cinquante ans et la radio l'appelle le « pauvre bougre »

 

Il est vrai qu'aujourd'hui il est préférable d'avoir les pieds sur

terre

Vers des occurrences plus ou moins rembourrées malgré tout

 

Le terme « hors sol » a dû être déjà employé pour les tomates

Maintenant les germes sans racines convenables

Pulluleraient dans les rues et les impasses

Peut-être lancent-ils des tomates

 

             Gérard Lemaire    14-10-2009

dans "Nécessaire crier longtemps"  publié en 2010 la Sève réalisé par Laurence Amaury (Mons)

Poitiers : la justice renonce à identifier les responsables des émeutes du 10 octobre 2009

La justice a rendu un non-lieu en décembre dernier dans le dossier des graves incidents et dégradations survenues à Poitiers, il y a 5 ans, le 10 octobre 2009. L'information n'est rendue publique qu'aujourd'hui alors que le souvenir de cette journée est encore dans toutes les mémoires.  

(France3-régions   Nouvelle Aquitaine (20-14-2010))

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.