Où, la poésie ; elle est ailleurs

On ne sait pourquoi

Mais la poésie est ailleurs

 

Ailleurs que là

Où les doctes en parlent

 

Ailleurs que chez les poètes

Surtout les bien-propres sur eux

 

Elle vit sa Vie

De belle étrangère

 

Surprenant les avides

Les terrés sur plate-<formes

 

Elle échappe comme

Définitivement

 

Source d'anonymes joyeux

Qui dansent

 

Verbe des esclaves

Au milieu de l'arène

 

     Gérard Lemaire    2004

dans "Inachevé vers toi", volume de poésie en attente d'éditeur

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.