Bonjour au lecteur.

Mon livre L'Enigme Bogdanov est déjà annoncé par les Editions Télémaque (ISBN 978-2-7533-0266-2). Il paraîtra le 5 novembre. Dans ce blog, je me propose de vous en parler et d'aborder globalement les thématiques fort diverses (Histoire, société, éthique, institutions, Science en général, Physique et Cosmologie en particulier...) qui y sont discutées en même temps que le travail scientifique d'Igor et Grichka.

Je n'ouvre pas de forum ici, mais vous pouvez me faire parvenir tout commentaire utile à l'adresse EnigmeBogdanoff@gmail.com

Les réponses aux commentaires et questions feront l'objet d'articles sur ce blog. Je vous serai très reconnaissant de vos remarques et critiques, que je ne manquerai pas de prendre en considération pour une prochaine édition.

Ce livre n'est pas un exposé étroit sur la prétendue "affaire Bogdanoff", mais une invitation plus large au débat citoyen sur des questions de société urgentes que cette "affaire" met directement ou indirectement en évidence. A commencer par la nécessité d'un réel accès de l'ensemble de la population aux connaissances scientifiques de haut niveau, à une époque où l'informatique et l'intelligence artificielle sont annoncées comme mettant en cause les emplois majoritares de la société actuelle.

Un débat citoyen qu'il importe de promouvoir autour de vous.

L'accès de tous à une éducation de haut niveau permettrait en même temps de supprimer le chômage (la durée des études et des formations étant plus longue pour tous les âges) et de renforcer considérablement les potentialités industrielles du pays ainsi que son rayonnement culturel. 

L'histoire de la Science, de la Philosophie, de la Cosmologie... ou encore, du dogmatisme, du sectarisme et de l'intolérance... font partie des sujets de base traités dans L'Enigme Bogdanov. Encore des sujets pour une réflexion collective, devenue de plus en plus indispensable.

A bientôt !

Bien cordialement

Luis Gonzalez-Mestres

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.