Une équipe d'avocats poursuit l'UE en justice pour crime organisé en Haute Mer

Les âmes des migrants hantent le "Mare Nostrum", mais ce n'est pas l'histoire de Jack Sparrow...

"Philippe, alias Philos, et Sophie sont un couple charmant... Ils vivent à Sofia Antipolis et reçoivent à leur façon, dans leur salon, sur des fluos sofas,
des duos sur canapés, délicates attentions, pour diverses réceptions..."
Reset ! Reset, et reset encore, c'est un bogue... Ce que tu vois à l'écran est un leurre... Les âmes des migrants hantent la "Mare Nostrum", mais ce n'est pas l'histoire de Jack Sparrow...

Plus sérieusement, voici un postulat sérieux et qui m'engage : "avant que la Grande Malédiction ne nous tombe dessus je tiens à purifier mon âme et déclarer ne pas être complice de tout acte direct ou indirect commis par un semblable ayant entraîné la mort d'un de mes semblables. Ceci est valable pour mes trois états, public, privé, et professionnel. Tout crime commis par un semblable n'est pas commis et ne sera jamais commis en mon nom. Je me désolidarise de cette odieuse politique de noyade en haute mer exposée courageusement dans ces témoignages que la force de censure m'oblige à qualifier d'alternatifs"


Les "Fées":

Sur la chaîne de l'avocat Juan Branco apparait une vidéo qui est passée "sous les radars" des mass-médias, pour employer une locution en vogue. L'avocat Juan Branco apparaît sur la BBC pour exposer un crime odieux commis par l'UE et dire qu'il saisit la cours internationale si j'ai bien compris.

Ci dessous le titre, l'URL et le descriptif pour info et respect de l'auteur et de ses droits :
Titre de la vidéo Youtube : Juan Branco - BBC World - Are Crimes against humanity being committed in the mediterranean ?
à l'URL : https://www.youtube.com/watch?v=t5YNwD9Utbc 
Descriptif : Interviewé par la BBC. Heureusement que Radio Londres existe encore ! Dans le monde entier, au Bundestag, à la House of Commons, au Congreso, au Parlement Européen, à l'ULB, à l'Institut Universitaire Européen, des débats fiévreux sur le fait de savoir si des dirigeants européens ont bien commis ou non des crimes contre l'humanité se pose. Chaque jour qui passe, ma honte et ma furie grandissent pour les médias et politiques de notre pays, incapables de se saisir de cette question, obsédés à des débats identitaires qui ne disent rien de notre société. Rien ne saura jamais justifier cette avilissement. Rien. Et en particulier, rien lorsque cela consiste à, une nouvelle fois, enterrer 14 000 vies, sacrifiées comme bouc émissaires d'une crise économique que personne n'a su régler. Courage à tous, et pensées, quelles que soient vos opinions sur le sujet.

 

Mon commentaire à chaud reproduit ici : ---------------------------------------

Je ne sais pas si ça peut aider tellement c'est une banalité ce que je vais dire, cependant je le dis parce que cela me semble puissant dans une plaidoirie. Il s'agit de la philosophie du "pardon pour la bienveillance du récidiviste" chez les militaires, paradoxalement plus laxiste que celle bigote.
Cette philo est celle-ci :
- la première faute est considérée comme une erreur et on passe l'éponge ;
- la deuxième faute est considérée comme une faute et on sanctionne parfois gravement mais le gars peut rester dans l'armée s'il le veut bien sur, et s'il a compris ses deux fautes en même temps ;
- mais la troisième faute, c'est à dire la deuxième récidive, est considérée comme une trahison, et vaut mieux pas être en guerre à ce moment là...

Dans cette ODIEUSE affaire criminelle dont je ne veux pas personnellement porter la moindre responsabilité devant moi-même, je constate grâce au formidable travail de Mr Branco, que :
- Le Dommage me semble matérialisé... "évidemment si les morts existent, on ne les a pas vus à la TELE donc ?" ... Hm, la feinte du fourbe prêt à paniquer ;)
- La Cause est la faute précédemment exposée laconiquement ici-haut, c'est à dire une multi-récidive. La dessus le dossier semble être solide*.
- Le rôle de Juan (plaisir de le connaître) est de Lier les deux tirets précédents, et c'est gagné ! C'est gagné au moins moralement et alors la pression est sur le juge parce que là il faudra bien le regarder énoncer son verdict afin qu'il reçoive notre gratitude pour nous avoir apaisé du lourd fardeau d'avoir à supporter la responsabilité de "tueurs de masse en série" !

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

* Maitre Branco est quelqu'un de sérieux, sensé et vertueux, et donc digne du plus haut intérêt d'après ce que j'en suis°
° ... du verbe suivre 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.