J'adore entendre un militaire parler...

Petit saut d'humeur, je prends de l'urticaire à présent quand j'entends les collègues officiers s'exprimer sur leur droits et prérogatives. Rappel sur la notion fondamentale d'autorité.

Merci à Eric Morillot pour sa sagacité dans le choix de ses invités. Le Général Bertrand Soubelet, Vice-Président d’Objectif France et entrepreneur, passionné par notre pays, son avenir et défenseur de tout ce qui fait la France était son invité dans #LesIncorrectibles sur Sud Radio.

L'émission a été diffusée sur YouTube le 25 novembre 2018, elle fait aujourd'hui 46 515 vues, mais les minutes qui m'inquiètent n'ont pas de temporalité. Il s'agit encore une fois de reluire la force de la poudre à canon et des pas cadencés. 

Je ne vais pas être compris (je vous en remercie bien que parfois c'est vraiment ianche) mais l'invité m'est choquant dans sa manière d'être, et sa manière de dire ce qu'il a à dire. Choquant à l'extrême ! Voyez-donc, il ne comprend pas le sens du mot "critique" à son endroit alors qu'il prétend l'avoir été avec ses camarades d'office. D'accord, mais alors quel comportement adoptait-il quand il faisait ses remarques à ses congénères, du temps de son activité militaire ? 

La violence c'est aussi faire faire aux autres ce qu'on n'est pas capable de faire soit même ! Difficile à comprendre les amis je sais. Hélas men, hélas", qu'elle haine en est la cause ?
C'est de la faute de la poule s'il y a des oeufs, ce n'est pas de la mienne.

Rappel à mon camarade l'officier : Il ne suffit pas d'être compétent et vertueux pour avoir l'autorité, il faut en plus la mériter, mon frère d'arme n'est-ce pas ? A mon sens ce n'est pas avec une cravate ou une arme à la ceinture qu'elle s'obtient, ni par la soumission aux ordres (par définition !), ni par la carrière pépère à l'ombre de l'arme de dissuasion (sic), ni encore par la blancheur immaculée du pli de son pantalon. (... mais uniquement par la pureté des ses entrailles et de ses émotions, quel qu'en soit le prix. Le capitaine ne doit-il pas couler avec son navire dans la mythologie de la bravoure ?). Mr Soubelet, vous êtes officier, moi aussi. Vous êtes officier militaire, moi aussi. Vous aviez 9 ans en 68, moi aussi. Vous avez alors voulu devenir gendarme, moi non plus ! ... "La responsabilité sur la vie de ses hommes" je l'ai aussi dans mon métier.

Pour moi tout cela c'est de la branlette à fouetter des oeufs pour faire une omelette. Mais je vous l'accorde, c'est bon l'omelette ;)

... à 9:59 je n'en peux plus, je décroche. Le général devait parler de l'Islam, de la France face aux élites, de Carlos Ghosn, de l'éducation....
C'est une blague ou un cauchemar ?

 

2020 : années psychédéliques je vous dis...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.