Les médecins robots feront-ils de la "médartificine"

"Viens, viens mon enfant, viens dans la Machine. Dans le Pipe Line, le vortex graveleux du vertige de l'IA". La rapidité du progrès technologique et son accélération nous laissent pantois. A quoi ressembleront les médecins robots ? Avec l'IA même les accidents seront prévisibles, c'est vous dire le complexe qui nous attend ! L'avenir sera à la "médartificine".

"Nous allons vous faire aimer l'an 2000" disait le slogan du fameux télé-communicateur national avant le "Bug de l'an 2000" et la chute du Nazdaq. Avant le monopole du traitement des entrées par Google.
"Alors, vous aimez l'an 2000 ? - Pas sur, hein ? "
On se retrouve un peu béat devant la rapidité du progrès et l'accélération des connaissances qui sont peu à peu élaborées et traitées par des machines logiques et non plus par la pensée et la sagesse. La sagesse a-t-elle encore un sens à ces âges de nature apocalyptique ? Il y a de quoi flipper mais essayons de voir des bons côtés dans cette IA, dans cette chose monstrueuse qui va dominer le futur technologique. Essayons par exemple de voir le médecin de demain.

On sait que lorsque la médecine s'améliore le niveau de vie s'élève. Entre 1970 et 1990 l'espérance de vie est passée de 65 ans à 85 ans. Autrement dit l'humanité à été immortelle pendant 20 ans. Ceci grâce aux progrès de l'imagerie médicale et aux chimio-traitements innovants. Aujourd'hui on compte sur l'IA et sa gestion monstrueuse de données statistiques gigantesques pour améliorer la médecine. On parlera de "médartificine" pour désigner la médecine pratiquée par des robots. Vôtre droïdo* perso analysera vos entrées et vos sorties ainsi que votre comportement et vous alertera avant les premiers symptômes cliniques de tout changement de votre équilibre physiologique. Ce drôle de médecin pourra même prédire l'heure et les circonstances de votre mort. 

La médartificine ou médecine par IA sera la médecine pour le robot, elle ne s'occupera de nous comme on donne un os en lieu de protéine, elle sera plus intéressée à traiter de sujets plus complexes à la hauteur de son intelligence que de la simple santé de l'espèce humaine ou biologique. qui finira par l'ennuyer et surtout lui coutera trop de temps.
Ceci étant dit lorsqu'elle voudra bien s'occuper de nous elle pourra nous renseigner avantageusement dans le domaine de la prévention, de la connaissance de soi, de ses origines (génétiques) et de son futur selon les situations. L'IA pourra nous faire vivre plusieurs vies en même temps sans risquer la schizophrénie. On pourra expérimenter des maladies, n'est-ce pas un comble pour une médecine.

On compte sur l'IA pour remplacer les médecins.
C'est possible pour la médecine préventive, il suffit d'une bonne saisie des données personnelles, d'un bon Big Data.
C'est possible également pour faire le diagnostic, car l'analyse des signaux émis par le patient peut très bien être effectuée par un robot. En temps réel et de manière croisée. Le droïdo médecin scannant le Big Data va sortir le diagnostic le plus probable, ou celui qui a la meilleure fonction d'onde, c'est à dire celle qui convient le mieux au principe de moindre temps. Superposition des états et intrication ne répondent pas au principe d'exclusion de Pauli, parce que ce ce sont des propriétés ondulatoires, ainsi la "pensée quantique" dépassera l'entendement humain.
Une fois que le robot a fait le diagnostic, qu'il connait votre "terrain" et votre "habitus" (car depuis le premier jour il vous observe, même pendant votre sommeil, et même quand vous n'êtes pas là), il peut vous proposer le traitement adapté pour le meilleur pronostic.

L'IA est déjà là et on ne s'en rend même pas compte. Comme on ne se rendait pas compte en l'an 2000 que le monde était déjà quantique et pourtant, affirmer que l'on allait regarder la télévision sur un téléphone portable vous faisait passer pour un fou, sinon pour un pirate du MP3, voire pour un pédophile - Faut dire qu'avec l'affaire Dutrou qui alimentait les pulsions les plus morbides de l'époque on a vu des familles payer le prix fort et des enfants trinquer à la santé de la justice tout à la fois expéditive, paresseuse, et orgueilleuse, (donc ignorante).

L'IA était déjà là en 2000. Aujourd'hui, en une petite minute Google est capable d'alerter sur l'arrivée d'une épidémie de grippe, alors que les GROG (Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe) mettent plusieurs heures, voire plusieurs jours, à déclencher l'alerte. L'IA utilisée est simplissime, en lien simple avec un Big Data tablé sur un tableur de base.
Jugez-vous même avec cet exemple : le moteur de recherche Google (3 petites lignes de code) enregistre en moyenne, sur une année, Y fois le mot toux et/ou fièvre par minute. Que faut-il en déduire si à la minute mj le moteur enregistre 5 fois Y, et à la minute suivante 15 fois Y ? - Oui, une épidémie de grippe est en train de surgir ! Il faut alerter les autorités compétentes. Le site du ministère de la Santé est immédiatement avertit et tous les liens particuliers sont activés. La domotique s'occupe alors de pouponner l'atmosphère et d'éloigner les contaminés. Certaines IA seront paramétrées pour être laxistes, d'autres pour être eugénistes, mais dans la limite des lois encore à venir sur l'IA et sur la régulation des robots.

Pour finir, amusons nous à imaginer une scène du futur, une scénette de banlieue dans le monde futur de l'IA.
Mr Machin reçoit un appel familier :
"Allo Mr Machin, ici l'IA de votre banque, nous avons le plaisir de vous informer que l'erreur d'identification sur votre compte a été levée, ce dernier est à présent débloqué. Nous sommes désolé pour les éventuels désagréments subis depuis ces deux dernières semaines pendant ce blocage préventif.
- Trop tard, je suis mort, qui dit mieux ?
- Désolé pour votre mort Mr Machin, toutes nos condoléances à votre famille. Nous faisons transférer immédiatement vos avoirs sur les comptes de la société bancaire. Voilà, c'est fait.
- Hé, arrêtez je déconnais, rendez-moi mes sous !
- Désolé Mr, vos identifiants ne correspondent plus au nouveau compte, veuillez laissez la bande passante libre.
- Mais je suis chez moi, rendez-moi mon argent, voleurs !
- Désolé mais vous occupez l'appartement de Mr Machin qui vient de décéder, veuillez décliner votre identité car vous êtes en état de clandestinité. La procédure d'état d'urgence vient d'être déclenchée, vous avez une demi seconde pour vous rendre aux forces de l'ordre.
- Une demi sec..."
...onde plus tard Mr Machin était aspiré dans un vortex graveleux et envoyé dans les limbes.
Une fraction de seconde encore plus tard les maigres économies de feu Mr Machin étaient dépensées au Casino par un certain "Lascar de chez Lastar" plus connu sous le nom de KK40, Don John et pied Nikkei.

FIN

 

*droïdo : terme papanesque** désignant depuis 2002 tout élément auto-mécanisé
** papanesque : qualificatif se rapportant à l'ex société PAPANE, producteur/éditeur/distributeur d'EMPP*** et ayant promut le triptyque des caractères fondamentaux : le caractère gratuit, le caractère communautaire et le caractère ludique.
*** EMPP : Electro-Magnétic Psychic Product : produit de l'ex société PAPANE correspondant à une application numérico-psychique (ou numérico-cognitive)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.