un paquet de clopes vide19

Un paquet de clopes vide c’est ce qu’il reste de la discussion enflammée sur le genre du mot Covid.

Un paquet de clopes vide c’est ce qu’il reste de la discussion enflammée sur le genre du mot Covid.

Les mots sont enfumés. La maladie versus le virus. Un vrai tabac dans la presse.
Le ou la Covid. Voilà le genre de maux dont souffre le débat linguistique français.

Et pourquoi pas The covid ?
Pour l’OMS : To le or to la, that is not the question.

Que les scientifiques, dès le début, donnent le La en choisissant Le covid ne suffisait pas.

Pour les pensives têtes pensantes et académiques, le D de disease devrait donner le La : ce mot anglais signifiant maladie, mot féminin en français, sonnant le glas du Le et imposant son La. CQFD’Académie : Covid serait du genre féminin. Et l’acADAMie très fière de donner son nom à un de ces animots.

Sur la table des négociations linguistiques, un rire malicieux éclate du fond d’un paquet de clopes vide.
Clope ! Ce mot s’moque. C’est bien son genre. Un mot à la ramener. Il fut longtemps masculin. Puis il devint féminin. Son rire parle d’expérience. Chez les mots, ces changements sont bien insignifiants. Ce sont des clopes, des clopinettes.

Pas besoin de se prendre le chou ou la tête, à la fin, c’est l’usage qui l’emporte. La cigarette, le covid, les débats linguistiques nuisent à la santé. Sur le net, depuis longtemps, le mot se goog-Le. Le/la/les GAFAM nuit/nuisent aussi à la santé.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.