Il assume parfaitement de mentir pour protéger le Service Public

Serment comme un serrement de cœur. La nuit, je mens. Je m'en lave les mains.

Il assume parfaitement de mentir pour protéger le Service Public.

La nuit je mens.

Je m'en lave les mains

hqdefault

Il assume parfaitement de mentir pour protéger le Service Public.

Des classes de 30 élèves (voire 31) ne posent aucun problème en matière de pédagogie.

Tous les bâtiments scolaires de France sont dans un état resplendissant et adapté à tous les usages pédagogiques.

Les salles informatiques sont vastes et permettent de travailler en classe entière sans difficulté, sans nuisance sonore.

Les élèves qui ont des handicaps reconnus profitent tous d’aménagements qui ne mettent pas en difficulté des professeurs (ils ne sont pas contraints à jongler entre les élèves et les handicaps).

Tous les élèves qui en ont besoin disposent de l’aide d’une AVS.

Personne ne cherche à privatiser un service public qui coûterait trop cher.

On refuse des candidats aux concours de recrutement d’enseignants, preuve de l’attractivité du métier.

Le métier de professeur est un métier reconnu dont le prestige n’a cessé de croître ces dernières années.

La vulgarité ambiante d’émissions à succès, le simplisme de certains politiques ne mettent pas en difficulté les professeurs attachés à la maîtrise d’une langue correcte et à l’élaboration d’une pensée complexe.

Le métier d’enseignant est un métier bien payé qui reconnaît à sa valeur les années d’études suivies par les professeurs.

La boule au ventre est une vue de l'esprit.

Grâce au jour de carence, les enseignants font davantage attention à leur santé.

Les directions d’établissement ont toutes à cœur le bien-être des enseignants et des élèves.

Personne ne demande aux professeurs de vendre leur discipline, de faire dans le projet et l’affichage.

Un professeur de maths du public ne gagne pas plus dans le secteur privé à niveau de qualification scientifique équivalent.

Un simple emploi du temps ne peut avoir raison de l’enthousiasme d’un professeur.

Tous les élèves font leur travail à la maison et c’est un vrai régal de corriger et d’aider à comprendre ceux qui ont eu quelques problèmes.

Toutes les réformes proposées ces dernières années n’ont pas pour but premier de réaliser des économies.

Les élèves gagnent en autonomie d’année en année.

Les stages de formation pour enseignant recèlent des trésors de pédagogie.

Les réformes scolaires se succèdent et gagnent en finesse et pertinence.

Enseigner à plus de soixante ans dans un collège c’est une cure de rajeunissement assurée.

Depuis vingt ans le niveau n’a pas baissé.

Les établissements en éducation prioritaire font se côtoyer jeunes professeurs et professeurs chevronnés pour le bien des élèves.

Le travail interdisciplinaire est reconnu par des heures de concertation payées aux professeurs.

La réforme du collège a porté ses fruits.

On peut toujours faire mieux avec moins.

Le New Management, ce n’est que du bonheur.

Le système de remplacement des professeurs fonctionne parfaitement.

La précarité n’existe pas dans l’enseignement secondaire.

Les élèves allophones arrivant en France sont pris en charge rapidement par un système scolaire qui leur donne vite les clefs d’une intégration réussie.

L’évitement scolaire n’existe pas.

L’enseignement des langues par son recours permanent à des demi-groupes offre aux élèves de quoi s’exercer et maîtriser la langue vivante qu’ils ont choisie.

Le regroupement écoles-collèges permettra une synergie scolaire dont toute la communauté éducative profitera.

Partir à la retraite dans l’Éducation Nationale est toujours l’occasion d’une belle fête et de remerciements pour services rendus.

Le collège assure à tous ceux qui en ont besoin des ruptures de destin.

Élaborer un projet pédagogique est d’une simplicité déconcertante.

Les outils numériques révolutionnent l’enseignement.

La mixité scolaire est favorisée partout.

Le complément de service est toujours bien pensé administrativement parlant.

Les langues anciennes n’ont jamais été aussi mises à l’honneur.

Les rencontres entre parents et professeurs se déroulent toujours dans une ambiance détendue et constructive.

Le harcèlement dans les collèges n’est plus qu’un mauvais souvenir.

Tous les enseignants sont heureux.

Tous les élèves savent pourquoi ils viennent au collège.

1 heure de latin en 5ème c'est parfait pour enseigner une langue et une civilisation.

Il adore les réunions sur la pause méridienne.

La bienveillance règne à tous les étages des administrations.

Il n’existe pas de collège d’excellence et de collège de seconde zone.

Il est un enseignant génial à l'énergie inépuisable.

Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux.

J’ai confiance.

Source : https://dictionerfs.wordpress.com/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.