Soyez la première personne à écrire un commentaire sur cet article

S’exprimer. Donner du contenu. Et l’auteur d'assurer un compte tenu des commentaires.

soyez-la-premie-re

 


S’exprimer.
Donner du contenu.
Et l’auteur d'assurer un compte tenu des commentaires.

La primeur. Le premier.

« Engagez-vous ! » qu’ils disaient.
Ses contenus n'engagent pas la rédaction. Langage ment ?

On s'engage ? Un commentaire sans gage de sérieux ?

Un commentaire qui relève du comment faire ?

Un commentaire silencieux, comme en terre.

Un commentaire qui vous trotte dans la tête, comme hanté.

Un commentaire sur Amazon et (Brassens !)…il y a peu de chances… comm' ! qu'on détrône le roi des… comm' !

Un commentaire qui pique, qui commente poivré.

Le commentaire recommandé comme recommenté.

Un commentaire sulfureux, how to do it ou comm' Enfer.

Un commentaire quebécois, made in Belle Province, un chum'mentaire.

Du latin commentari. Comment tari ?

Commentez !

Un commentaire qui dérouille un article arthritique.

Un commentaire dépublié, fantôme et un article comme hanté.

Les commentaires de César ou, tapés trop vite, les commentars de Césaire ?

Le commentaire qui touche et la bonne compagnie des commentaires.

Soyez la première personne à écrire un commentaire sur cet article.

Le sans commentaire. Comme en terre inconnue. Media à part.

Un commentaire, ça glose tout, c'est même à ça qu'on le reconnaît.

Blanc, sans commentaire comme un blanc-seing.

Devoir de français en 1 mn : commentaire con posé.

Le 'Cent commentaires'.

Knock. Knock. No comment.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.