L’astérisque ou la critique de la raison Clause

L'astérisque revient.

Dans les offres, dans les contrats, si tu ne lis pas ce qui suit l'astérisque, c’est à tes risques et périls. Asterisk to be taken*.
Le commerce est une maison Clause. Il est astérisquofile. On lui donne souvent raison.

Comment a-t-on pu laisser le capitalisme s’emparer de cette petite étoile, lui permettre de se saisir de ce petit astre désormais mort ?
Voilà ce qui arrive quand on regarde le doigt, sans regarder ni la lune ni les étoiles.

L’astérisque c’est le règne de la condition particulière, du coup bas. C’est l’étoile en forme de toile d’araignée.
Il y a des dérives. L’usage de l’astérisque doit être encadré. Mais encadrer l’astérisque attirerait trop l’attention. Et justement, c’est de sa discrétion que l’astérisque tire son intérêt. Il ne hausse pas le menton, mais chuchote, en bas de page et en tout petit, une mention restrictive.

Asterisque vient du latin aster. La petite étoile est masculin…
Aster. Il y aurait de la sagesse à se taire ? Oui, en finir avec ce blabla car le commerce, ça ose tout. C'est même à ça qu'on le reconnaît. L’astérisque, c’est un signe qu’on finit par vomir à cause de tout ce qu’il renvoie.

On veut bien comprendre qu'autrefois pour économiser du papier il était judicieux de recourir à l’astérisque et à une information hiérarchisée. Maintenant que tout est numérisé pourquoi ne pas accorder le même espace à toutes les informations ? Tout en 18 pts et en gras avec un fichier audio.

Par ces temps de voyages covidés, l’astérisque et ses conditions de modification et d’annulation ont sans doute été dans le Top des Typos. Des mentions restrictives lues méticuleusement et décortiquées.

Les mentions restrictives touchent aussi le monde du sport. Base-ball, basket, football, cette année, le vainqueur n’aurait pas une étoile, mais un astérisque. De quoi signifier, dans quelques années, à quelqu'un qui viendrait de Mars ou de la Lune, que 2020 était une année particulière.

Un genou à terre et, aster, toucher les étoiles ?

*l'astérisque est pris

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.