Taupe secrète

Animal familier qui se nourrit de bruits de couloirs. Créature sortie du Buisson.

animal-158236-960-720
La petite souris a bien grandi. La taupe. Elle n’y voit pas très clair, mais elle écoute tout. La taupe. Elle est partout où ça fuite : salle des profs, couloirs, cage d’escaliers. Elle est traître à tout. La taupe. Les murs ont des oreilles, c’est pareil pour la taupe. Dans un collège, elle aime bien partager, forwarder, grenouiller. Elle se mail de tout. La taupe. Comme espion c’est pas le top, mais, dans service public, y’a que ça. La taupe. Elle est infatigable, jamais game over, the taupe. Ça peut être n’importe qui, ça pourrait même être ton pote, la taupe. On ne la voit jamais quand elle livre ses infos. À l’invisible, elle est tenue. Bien tapie, La taupe. Monte-t-elle les escaliers quatre à quatre (pattes) ? Fait-elle des sprints dans les couloirs (à s’en tordre le cou)? Peut-être utilise-t-elle simplement son smartphone à la coque couleur taupe. La taupe. Elle ne croit ni au collectif, ni au service public. Elle veut être intelligente toute seule. C’est son côté Intelligence Service. La taupe. Elle est un peu dys et inverse les syllabes. Elle dit qu’elle y voit mieux avec sa paire de tunnels. La taupe. Un peu clandestine, très solitaire. La taupe. Elle va le rester. La taupe. À moins d’un coming out. Un coming Taupe. La taupe. L’espionne à deux balles, démasquée. La taupe.

En fait, les profs l'aiment bien. Il ont toujours la taupe à l'œil. Quasi mascotte, la taupe ! Pas rancuniers, ils lui souhaitent bon courage pour la fuite !

Et d'autres, là : https://dictionerfs.wordpress.com/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.