Et si des marques s'appropriaient des titres de livres ? (fiction damasiesque)

Et si les marques s'appropriaient des romans ?

chat-poe
Des titres de livres défraient la chronique littéraire (ou pas) parce qu’ils comportent des noms de marque. Et si, comme dans le roman d’Alain Damasio, Les Furtifs, où les marques rachètent des villes elles s’appropriaient des livres ?

Ça pourrait donner quelque chose comme ça…

Boucle d’or et les 3 Suisses


Total Kheops de Jean-Claude Izzo

L’Adieu aux Armani d’Ernest Hemingway

Zadig et Voltaire, ah déjà fait

Le Seigneur des Galliano de Tolkien

Nik’ü de Bashô Matsuo

Amazon d’Apollinaire

Le Petit Nicocacolas de Sempé et Goscinny

L’Apple de la forêt de Jack London

Le nom de l'Harrods d'Umberto Eco

Ainsi parlait Zarathustra de Friedrich Nietzsche

Ford comme la mort de Maupassant

Cartier lointain de Jiro Taniguchi

Le diable s’habille en Prada, ah déjà fait !

Le Fantôme de Comtérville d'Oscar Wilde

Histoire d’un Moët et Chandon et du chat qui lui apprit à voler de Sepulveda

Les Philipsiques de Cicéron

L’Extraordinaire Voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, ah déjà fait !

Delirium Siemens de Ken Bruen

Budweiser endormi de Victor Hugo

La Pannasonic de Friedrich Dürenmatt

Si la céréale Kellogg's ne meurt d'André Gide

Kleenexus d’Henry Miller

The Very Hungry Caterpillar d’Eric Carle, déjà fait et rien à voir

En attendant le poêle Godin de Samuel Beckett

L’œuvre d’Audi, la part du diable de John Irving

Blanche-Neige et les Seb nains des Frères Grimm (en latin Candida Nivea)

Voyage au centre de Caterpillar de Jules Verne

Le Seigneur des Porscheries de Tristan Egolf

En finir avec Eddy BelleGoogle d’Edouard Louis

Les androïdes rêvent-ils de Vuitton électriques ? de Philip K. Dick

Yes we CAN et just DID it de Voltaire

Des Sony et des hommes de John Steinbeck

La première gorgée de bière ENCART À LOUER de Philippe Delerm

S’il est minuit dans le siècle à ma Rolex de Victor Serge

Maudit Bic d’Herman Melville (clin d’œil à G. Perec)

Etc.

Et autres : https://lirepeuouproust.wordpress.com/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.