Il y a le bon lecteur et le mauvais lecteur

Un clin d’œil inspiré par une lecture du moment : Éloge du mauvais lecteur de Maxime Decout. Livre dans lequel on retrouve entre autres Le jeune Werther, Don Quichotte et Mme Bovary…

Un clin d’œil inspiré par une lecture du moment : Éloge du mauvais lecteur de Maxime Decout. Livre dans lequel on retrouve entre autres Le jeune Werther, Don Quichotte et Mme Bovary…

JOURNALISTE : Alors, pour vous, la lecture est un art ?

LECTEUR 1 : C’est sûr que la lecture, c’est un art… Pour d’autres ça peut être la peinture, la musique, la chasse tout ça…Mais, pour nous, c’est la lecture, quoi, c’est un art…

JOURNALISTE : Mais au fond quelle différence existe-t-il entre le bon et le mauvais lecteur ?

LECTEUR 3 : Ah j’l’attendais celle là ! J’l’attendais…
Non mais, le mauvais lecteur ? Bon, bah, c’est le gars y voit un livre, il le prend, il le lit.

JOURNALISTE : Et le bon lecteur ?

LECTEUR 3 : Le bon lecteur, y voit un livre, il le prend, il le lit, mais…

LECTEUR 2 : … c’est pas la même chose : y a le bon lecteur, et y a le mauvais lecteur…

LECTEUR 1 : Bon y faut expliquer. Tu vois, y a le mauvais lecteur. Y voit un livre, il le prend, il le lit. Le bon lecteur, y voit un livre : il le prend, il le lit, mais c’est un bon lecteur !

LECTEUR 3 : Voilà ! C’est ça ! On ne peut pas les confondre…

LECTEUR 2 : Y a le mauvais lecteur : y voit un livre, il le prend, il le lit, c’est sûr… Alors là on le reconnaît à la ronde !
Mais le bon lecteur : y voit un livre, il le prend, il le lit, mais… c’est un bon lecteur, quoi ! Bon, d’toutes façons, c’est des questions à la con ça…

Et d'autres : https://lirepeuouproust.wordpress.com/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.