Goldorak, le point Goldowin des plus de 35 ans

Le fonctionerfs avec ses dizaines d’années de carrière a des problèmes de mangagagner. Il pense à tout ce qu’il a perdu pendant que le prix de la vie augmentait.

 

15600979lpw-15601042-article-jpg_5380602_1250x625Le fonctionerfs avec ses dizaines d’années de carrière a des problèmes de mangagagner. Il pense à tout ce qu’il a perdu pendant que le prix de la vie augmentait.

Quand il a commencé à travailler, il achetait son pain et le journal pour quelques francs (Le Monde est à 3 euros désormais !). Mais il n’y a pas que ça. Des fois, il se sent comme une créature anthropomorfle : moitié homme-moitié sale boulot (Goldorak serait, lui, mi-Goldfinger mi-Mandrake).

« Ce n’est pas un palefrenier qui va me donner des ordres. Je te conseille de ne pas te mettre en travers de ma route, Actarus. Va donc t’occuper de tes chevaux. »

Il fonctionne à l’effectif et à part le covid-19 personne ne veut favoriser les 1/2 groupes.

Il réclame des moyens dignes de ce Non ! qu’il écrit depuis si longtemps sur son pupitre, sur tous ses chiffons d’azur ou sur des banderoles.

Il se souvient soudain de ses après-midi télé, petit, de ses afternoon sans nounou. Comme une carte postale de la taille d’un écran : Souvenirs de l’heureuse cité d’Euphor, d’Actarus et de Goldorak.

Il a grandi.

Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Goldorak.

Il lui arrive encore de se rêver le plus fort de l’espace…numérique…mais il a conscience que pour lui, prof, tout n’est qu’affaire de moyens, pas de super-pouvoirs.

Il voudrait bien que Goldoraque. Il lui doit bien ça, à lui le téléspectateur fidèle. Il peut bien faire ça vu son casque : quatre cornes d’abondance en sortent !

Il voudrait bien que son fulguropoint lui dégèle le point d’indice. Ou ses astérohaches. Ou son retrolaser. Ou ses cornofulgures. Bref, qu’il agisse ! On met des choses sur la table et elles disparaissent !

Les avoirs gelés depuis si longtemps, ça va finir par causer des problèmes à son cerveau. Des problèmes de circulation. C’est peut-être depuis qu’il a vu cette série, qu’il a pris l’habitude de serrer les poings devant tous les Grands Stratéguerres qui ont pris, successivement, la tête du Ministère.

Durant la diffusion de la série, la chaîne, Antenne 2, faisait, sur ce créneau horaire, 100% de parts de marché.
Un rêve.
Le marché était euphorique en pensant à la cité Euphor. Quelle belle époque ! Il y avait encore du grec et des rayons gamma goldorakesques.

Robot pour être vrai.

« Je défendrai cette Terre que j’aime. Je défendrai ses prés, ses forêts, ses fleurs, la douceur de son air. Je ne veux pas qu’elle devienne une planète morte. »

Il la défend contre le mega empire Vega. Et sans doute pour un bon bout de temps encore puisque la geste goldorakesque se passe en 2884. D’ici là tous les profs auront été revalorisés…en compost.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.