Il sait qu'sa pile…

Par l’entremise de ses livres, il mise sur le pluriel, sur une divertissante diversité. Il sait qu'sa pile est inépuisable. Livres ad lib. Un genre d'Ad Libritum. Pile à lire, grand bien lui fasse.

tsundoku
Par l’entremise de ses livres, il mise sur le pluriel, sur une divertissante diversité. Il sait qu'sa pile est inépuisable. Livres ad lib. Un genre d'Ad Libritum. Pile à lire, grand bien lui fasse.

Il a appris depuis peu l’existence du terme tsundoku : l’accumulation sous forme de piles de livres qui ne sont jamais lus.

Jamais lus ?

Il sait qu'sa pile ou il sait qu'sa PÂLe ?

Il sait qu’sa pile lui procure l’éternelle jeunesse, le stimule sans trêve. Rien d'un fond de teint de jouvence, ni d'un vernis : de la culture, pur jus. De la construction massive. Du Tout-Terrain. Des livres acquis jusqu’à l’inénarrable.

Un continent.

C’est du Text-appeal. Pas besoin de vulgaire collection Harlecul, les callipages sont partout : y’a qu’à muser en librairies ou en bouquineries. Il se fait fort de répondre à la pile de la forêt, en lu-garu, en Animal Lector. Quitte à sentir le Buck ou le book (pas la liseuse).

Il se méfie des ambiances proprettes, de l’atmosphère conditionnée et protectrice. On ne l’emballe pas si facilement. Il se méfie du premier libraire de France. First avoué, jamais pardonné. De la mesure en toute chose. Préfère le libraire, le vrai.

Justement, par qui ce titre de "Premier libraire de France" est-il réclamé ? Par des supermarchés. La base de lancement des livres qui vont super marcher. Littérature et Marketing. Le Rayon Congelés, non merci. Brrrrr. Ça le Brexcite pas du tout. The best seller…euh…le mieux c’est l’air frais des librairies où l’on vante plus qu’on ne vend. De livres en livres. Entre bibliothèques et libraires. Entre un prêté et un vendu. Il traverse des rayons et des rayons et il y claque un pognon de dingue.

Sa dernière rencontre de hasard, le dernier livre qui a rejoint sa pile à lire s'intitule The Pistol Poets. Avec un titre pareil, il était fait pile pour lui.

Il erre au pays des libraires et des bibliothécaires…thécaires, take care du service public.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.