Chatons sous la pluie

Il en va du chaton comme de l’homme, la pluie le mouille. L’homme en fait une comédie musicale. Le chat, lui, fuit les gouttières qui fuient.

xjsqfd-ddk6oelaatp3eng
Il en va du chaton comme de l’homme, la pluie le mouille. L’homme en fait une comédie musicale. Le chat, lui, fuit les gouttières qui fuient.

Le chaton n’a pas la ressource de l'Art. Il n’est pas comédie musicable. Les parapluies et le saut sur les réverbères ce n’est pas pour les chatons. C'est encore trop haut et c'est glissant. La nuit, tous les chats ne sont pas Gene Kelly. La comédie musicale est un film de pas-son-genre. Le chaton laisse ça à Minnelli (qui est à Stanley Donen, ce que le chat tacheté est au chat tigré, un frère).

Pourtant un ami à eux, un rusé fennec pseudo-Sénèque a dit un jour : "La vie, ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie." Pour un natif du désert, qui n'a jamais vu une gouttière de sa vie, c'est culotté.

En revanche, « Good mornin' to you ! », c’est à la portée de chatons (de 5 ou de 6). Le chaton simplifie la vie. Il revient à l’essentiel : manger, dormir, rire. Son naturel au galop lui donne parfois désordre et les priorités permutent : manger, rire, dormir…et le voilà à persister dans sa sieste. Dormir, manger, rire…

Le rire est le propre de l’homme ? Cette remarquable mécanique se plaque en réalité sur n’importe quel être vivant.

Souvent, chat rit, varie.

Tout l’amuse, le divertit. Il arrive à son petit monde de se résumer à queue du chaton. Puis c’est un grelot, un ruban, mieux un frangin. Ô vous frère chaton qui avec moi vivez ! Avec naturel, seul ou en bande de deux, il félinbécile. Les bornes passées, y’a pas de limites. Gare aux livres et à la charpie du chaton. Sans parler du châle qui pend et du chaton qui s'y suspend.

Le chaton ne s’essaie pas aux sentiments : il les partage. La Startup Nation ne lui dit rien. Il préfère la banquette, le fauteuil, la chaise rembourrée, les genoux des uns, les bras des autres. Pas de -n dans un chaton sous la pluie : de la vitamine M. Plutôt qu’à une Startup Nation, le chaton pense à un « Fainéants De Tous Pays ! ». La bestiole n'est pas bestiale. Avec ses réflexes encore gauches, le chaton active son droit à la Paresse.

Il ne pense pas à mal, aux proies, à la prédation. Le tigre est encore loin de son évolution. Et mois, et mois, et mois… Lui, il n’a pas voté Macron. Son struggle for life se résume à des croquettes qu’il tète en fait. Le chaton sourit à la vie. Il est En Charme. Dehors, le naturel l’attend pour qu’il le découvre au galop.

Sous la pluie, le chaton ne crache pas, il crachote. C’est le crachin du chaton. Une pluie fine qui donne envie de le serrer dans ses bras.

Stanley, on ne t'oublie pas.

I'm singin' in the rain.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.