La question n’est plus de savoir SI ? mais QUAND ?

C’est une formule qui fait désormais florès. Avec son petit verbe au présent de l’indicatif et ces deux conjonctions (« Si » et « quand »), la formule commence à avoir de la bouteille. Bon, c’est vrai, un peu rempli à l’amer la bouteille, comme pour lancer un SOS.

C’est une formule qui fait désormais florès. Avec son petit verbe au présent de l’indicatif et ces deux conjonctions de subordination (« si » et « quand »), la formule commence à avoir de la bouteille. Bon, c’est vrai, un peu remplie à l’amer la bouteille, comme pour lancer un SOS.

Heureusement pour elle, la phrase est nantie du grand verbe « Savoir ». Ça se voit et ça pose une phrase.

La formule s’utilise dans des situations d’urgence. Elle surgit quand il est question de terrorisme, d’accidents nucléaires, de frappe d’astéroïdes…et puis de covid-19 et son traditionnel confinement.

La question n'est pas de savoir s'il y aura un confinement mais quand il aura lieu.

Ce n'est pas si mais quand. Ce « pas si » révèle qu'être passif n'est plus supportable. On attend une date, l'agenda en mains. Les questions qu'on creuse attendent des réponses concrètes. On se prend à rêver d'un petit feu de Quand ? bien chaleureux, à chanter des airs un peu scouts, un peu roots pour que la chaleur soit autant dans le feu que dans nos cœurs. Erreur. C'est le couvre feu et l'entre deux feux qui dominent. Z'avez-vu l'heure ?

Entre SI et QUAND, entre Science et Vacances. Courbez-vous fiers Si ? Quand ?

Si. Quand. Une question de subordinations ou d’insubordination. Le pic de Quand ? dépasse déjà le pic de Si ?

Les querelles de camps peuvent prolonger le choix du Quand. Entre calendrier et calengrillé, calendres grecques et roulette virusse. 3 semaines de vacances ? (et pourquoi pas deux ans avec Jules Verne). C'est la course contre la montre-moi-la-date.

Ce débat au sein des agendas est dans l’ADN du Quand. L'imminence agite, passionne, enivre. Oui, l'imminence  grise, de manière addictive, les conférences de rédaction, les plateaux de chaîne d'infos en continu, les articles des journaux. Elle grise, elle saoule de mots. Elle fait parler. Un boucan de cancans de quand ? quand ?

L’imminence peut rester grise un long moment…Quand c’est flou, c’est qu’il y a un Si qui a laissé la place à un Quand mal défini.

De quoi ce « SI ! » est-il le « NON ! » ? D’un « QUAND ? »

Tic-Tac. Tactique. Tic-Tac. Et toutes ces choses qui sont sur la table (on appelle ça des options). Pas facile d'y voir clair. Et puis à ce Si ? et à ce Quand ? certains ajoutent Comment ? …ils n'ont peut-être pas bien entendu.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.