Les z'oraux masqués

S’il n’en reste qu’un ce sera celui-là ?

masque-de-zoraux
S’il n’en reste qu’un ce sera celui-là. L’oral de français fait de la résistance. Il reste droit dans ses bottes et renvoie les virus à Moscou. Lui, il affrontera le coronavirus et montrera à la France entière, au monde des bacheliers qu’il ne craint rien. Un p'tit côté d'Artagnan.

Partout en France. Aux quatre corners à virus de l’hexagone.

La grammaire balance son bled et son petit pot de beurre et joue au grand méchant loup : un demi-masque mais pas de demi-mesure :

un oral, des z’oraux !

Ce sera la première épreuve nationale avec un masque de z’oraux. À la morne et molle épée de Damoclès de l’annulation de toutes les épreuves, les z’oraux répondent par la pointe vive de l’épée, d’un Z. Fwwwwww. Fwwwwww. Fwwwwww-FFP2.
qui veut dire Z’oraux !
Z’oraux !
Z’oraux !

Avec leur épée, ils sont Z’oraux dans l’âme.

C'est cette semaine que ça se joue, que ça se décide. La guerre de Troie, j'sais pas, mais  Z'oraux ou Z'auront pas, on le saura d'ici vendredi.

Qu’on ne leur parle pas de justice. La justice, les z’oraux la chérissent, la rendent, la font appliquer même dans des établissements fermés au public, sans masque et sans test. Ils n’ont besoin que d’une examinatrice ou d’un examinateur ainsi que d’une gel-hydroalcoliste de textes.

Les z’oraux masqués s’y connaissent. Ils en ont passé et surmonté des épreuves. Pas la première. Pas la dernière. Et s’il y a un repêchage, ils en seront. Pas besoin de leur demander. EAF c'est pas IF. Pas de Si, pas de ça.

Avec leurs cortèges d’ombres, leurs Baudelaire, Hugo et autres Stendhal et Rimbaud, les z’oraux masqués ne craignent personne. Ce sont des hommes, des vrais. Pas besoin de test, ils ont de la testostérone ! Ah, j'oubliais. Madame de La Fayette, je vous en prie. 

Courir vers l’aventure ? Sans problème.
 Et même au galop !

Quand on leur parle de mascarade, les z’oraux masqués répondent : « Face à face » et rajoutent avec un z qui veut dire zeste de prudence…

Parlez
Parlez dans l’hygiaphone

L’épreuve est maintenue comme une main tendue vers la veuve et l’orphelin déconfinés. Tant pis si beaucoup d'élèves se morfondent, ont l'oral dans les chaussettes. Et qu’on ne vienne pas demander de retirer les masques à cause de la canicule.

Z’oraux, ils sont. Masqués, ils restent.

Et si le masque empêche de parler ? Il y a la langue des signes de Bernardo.

Source : https://dictionerfs.wordpress.com/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.