Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

997 Billets

15 Éditions

Tribune 2 déc. 2019

Pour le climat, soutenons la grève du 5 décembre

«Nos résistances sont multiples, et porteuses des mêmes valeurs». Pour une transformation profonde de notre société, des associations et collectifs en lutte contre le dérèglement climatique joignent leur colère à celle des salariés et des syndicalistes. Ils lancent un appel de soutien à la grève du 5 décembre: «La justice, l’égalité et l’urgence à agir, doivent être au cœur de nos mobilisations».

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

La recherche d'une croissance infinie au profit de quelques-un·e·s, l'exploitation des travailleurs-euses et des ressources naturelles, font système. C’est celui du néolibéralisme au profit de quelques privilégiés. Les conséquences sont connues, précarité, dérèglements climatiques, ubérisation, casse des services publics et des acquis sociaux !

Face à ce désastre annoncé, la justice, l’égalité et l’urgence à agir, doivent être au cœur de nos mobilisations.

Ce sont des conditions indispensables pour une transformation profonde de notre société, basée sur un autre rapport au travail, une utilisation juste et durable des ressources, et la satisfaction des besoins essentiels pour tou.t.es plutôt qu'une course à la croissance et à la surconsommation.

Depuis plusieurs mois, dans les marches pour le climat, les marches féministes, contre l’islamophobie, sur les ronds-points, parmi les salarié·e·s du public et du privé, les mobilisations pour plus de justice s'amplifient. Nos résistances sont multiples, et porteuses des mêmes valeurs. 

Face au maintien de mesures austéritaires et à l'absence de politiques climatiques ambitieuses, la prise de conscience populaire s'élargit et fait grossir les contestations. Comme seule réponse, nos dirigeants, de Santiago à Paris, ont recours à une répression tout azimut et toujours plus violente.

Contre l'inaction climatique, la réforme des retraites, l'injustice et la précarité : tout·e·s en grève !

Aujourd'hui le gouvernement d’Emmanuel Macron s'en prend aux retraites. Après les mesures fiscales pour les plus riches, la casse des droits des chômeur-euses, l’accélération du démantèlement des services publics et de la fonction publique, la majorité en place poursuit son programme de soumission aux dictats de la finance.

Sous-couvert d’universalité, c’est la baisse généralisée des pensions qui se profile, l’allongement à 64 ans du départ à la retraite sans décote, la non-prise en compte des différentiels de salaires entre femmes et hommes. Ce projet de réforme est contraire à tout ce que nous défendons : la solidarité entre générations, la coopération, le partage des richesses, le refus du chacun pour soi.

Défendre nos retraites, ce n'est pas défendre des privilégiés, c'est préserver des acquis sociaux qui permettent de faire société ensemble et d'offrir un minimum de protection pour celles-et ceux qui sont malmené·e·s par un système économique de plus en plus violent pour la majorité, et qui n'opère qu'au profit d'une minorité.

C'est pourquoi, nous, associations et collectifs en lutte pour le climat et la justice sociale, nous joignons notre colère à celle des salarié·e·s et des syndicalistes. Nous appelons à faire du 5 décembre une grande journée de mobilisation. Pour montrer collectivement notre force et faire tomber cette nouvelle réforme injuste. Pour bâtir ensemble un autre avenir social, écologiste, anticolonial et féministe !


Les signataires :

350.org
ActionAid France
Afica Jyambere
Alternatiba/ANV COP21
Association Traits-Portraits
Attac France
BLOOM
Caen en Lutte pour l'Environnement
Calao
CEPAZE
Collectif des Associations Citoyennes
Compagnie Les Gens de Passage
CRID
Csp75M/CISPM
DIAGONAL France
Ecoles tiers mondes 46
Fondation Danielle Mitterrand – France Libertés
France Amérique Latine (FAL)
Fridays For Future Grenoble
Ingénieurs sans frontières
Les Amis de la Terre
Mouvement de la Paix
Notre Affaire à Tous
On Est Pret
Peuples Solidaires Jura
Réseau Foi & Justice Afrique Europe antenne France
Ritimo
Salariés pour le futur – Workers for Future France
Sciences citoyennes
TPSF
Union syndicale Solidaires
Unis pour le Climat
Youth For Climate Laval
Youth For Climate Lorient
Youth For Climate Lyon
Youth For Climate Paris
Youth For Climate Toulouse
ZEA

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Comment le CHU de Bordeaux a broyé ses urgentistes
Les urgences de l’hôpital Pellegrin régulent l’accès des patients en soirée et la nuit. Cela ne règle rien aux dysfonctionnements de l’établissement, mettent en garde les urgentistes bordelais. Épuisés par leur métier, ils sont nombreux à renoncer à leur vocation.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Force ouvrière : les dessous d’une succession bien ficelée
À l’issue du congrès qui s’ouvre dimanche, Frédéric Souillot devrait largement l’emporter et prendre la suite d’Yves Veyrier à la tête du syndicat. Inconnu du grand public, l’homme incarne, jusqu’à la caricature, le savant équilibre qui prévaut entre les tendances concurrentes de FO.
par Dan Israel
Journal
« Travail dissimulé » : la lourde condamnation de Ryanair confirmée en appel
La compagnie aérienne a été condamnée, en appel, à verser 8,6 millions d’euros de dommages et intérêts pour « travail dissimulé ». La firme irlandaise avait employé 127 salariés à Marseille entre 2007 et 2010, sans verser de cotisations sociales en France. Elle va se pourvoir en cassation.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Social
En Alsace, les nouveaux droits des travailleurs détenus repoussent les entreprises
Modèle français du travail en prison, le centre de détention d’Oermingen a inspiré une réforme du code pénitentiaire ainsi qu’un « contrat d’emploi pénitentiaire ». Mais entre manque de moyens et concessionnaires rétifs à tout effort supplémentaire, la direction bataille pour garder le même nombre de postes dans ses ateliers.
par Guillaume Krempp (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
Le service public d’éducation, enjeu des législatives
Il ne faudrait pas que l’avenir du service public d’éducation soit absent du débat politique à l’occasion des législatives de juin. Selon que les enjeux seront clairement posés ou non, en fonction aussi des expériences conduites dans divers pays, les cinq prochaines années se traduiront par moins ou mieux de service public d’éducation.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Destruction du soin psychique (2) : fugue
Comment déliter efficacement un service public de soins ? Rien de plus simple : grâce à l'utilisation intensive de techniques managériales, grâce à l'imposition d'un langage disruptif et de procédures conformes, vous pourrez rapidement sacrifier, dépecer, puis privatiser les parties rentables pour le plus grand bonheur de vos amis à but lucratif. En avant toute pour le profit !
par Dr BB
Billet de blog
par Bésot
Billet de blog
Ce qu'on veut, c'est des moyens
Les salarié·es du médicosocial se mobilisent à nouveau les 31 mai et 1er juin. Iels réclament toujours des moyens supplémentaires pour redonner aux métiers du secteur une attractivité perdue depuis longtemps. Les syndicats employeurs, soutenus par le gouvernement, avancent leurs pions dans les négociations d'une nouvelle convention collective avec comme levier le Ségur de la santé.
par babalonis