Colombie: halte à la répression – Pour le respect de l'application des accords de paix

Face à la répression des manifestations et l'atteinte aux droits humains en Colombie, pour un large ensemble d'élu·e·s dont Eric Piolle, Clémentine Autain, Fabien Roussel, Jean-Luc Mélenchon ou encore Esther Benbassa et Rémi Féraud, « notre pays se doit d’interpeller le Président colombien afin qu’il garantisse l’application des accords de paix » : « En tant qu’élu·es, nous sommes engagé·es pour le respect de l’État de droit, des libertés publiques et individuelles, et le dialogue social. Nous refusons la répression de la contestation sociale. » 

Depuis le 28 avril 2021, les Colombiennes et les Colombiens répondent massivement à l’appel de grève nationale. Ils manifestent pacifiquement contre un projet de réforme fiscale injuste présenté par le Président Ivan Duque, en pleine crise sanitaire, mais également contre l'aggravation de la pauvreté, la réduction des investissements publics et la nouvelle vague de violence que connaît le pays en raison de la non-application des accords de paix signés en 2016.

Entre le 28 avril et le 7 mai, des organisations de défense des droits humains ont signalé 35 assassinats, 31 disparitions, 9 victimes de violences sexuelles et 761 détentions arbitraires des manifestants (1), des nombreuses violences policières ont été documentées. Ces agissements de la part des forces de l’ordre sont devenus systématiques pour réprimer la contestation sociale, comme ce fut le cas lors des manifestations de novembre 2019 et de septembre 2020.

Le 4 mai, suite aux manifestations, le Président Ivan Duque a annoncé le retrait de la réforme fiscale. Cependant la contestation sociale se poursuit contre une autre réforme, celle du système de santé et de retraite, et plus globalement contre la dégradation des conditions de vie en Colombie. La réponse de l’État colombien face aux manifestations relève d’un usage excessif et disproportionné de la force, et s’accompagne d’atteintes graves aux droits humains. Nous sommes profondément inquiets face à la recrudescence de la violence et l’affaiblissement de l’État de droit en Colombie.

Les assassinats de défenseur·es des droits humains, des dirigeant·es communautaires, des militant·es écologistes, et des représentant·es politiques ne cessent de se multiplier en Colombie. Un rapport de l’ONU, daté du 4 mars 2020, indique que la Colombie est le pays d’Amérique latine où l’on assassine le plus de défenseur·es des droits humains. La situation humanitaire et politique ne cesse de se détériorer. Selon plusieurs ONG colombiennes, depuis la signature des Accords de Paix en 2016, plus de 1000 leaders sociaux, environnementaux ou politiques ont été assassinés.

La France et l’Union Européenne ont soutenu politiquement et financièrement les accords de paix en Colombie. Ce soutien a été ratifié dans une résolution approuvée à l'unanimité en janvier 2016 au Parlement européen, et a été réitéré par la Haute Représentante aux affaires étrangères lors d'un débat en janvier 2018. Le 4 mai 2021, Martha Hurtado, porte-parole du Haut commissariat aux droits de l’homme de l’ONU, ainsi que le porte-parole du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell ont condamné l’usage excessif de la force lors des manifestations de Colombie.

Notre pays se doit d’interpeller le Président colombien, Ivan Duque, afin qu’il garantisse l’application des accords de paix, ainsi que l’usage de fonds français dédiés, notamment dans le cadre de l’Aide Publique au Développement. En tant qu’élu·es, nous sommes engagé·es pour le respect de l’État de droit, des libertés publiques et individuelles, et le dialogue social. Nous refusons la répression de la contestation sociale.

Paris, le 06 mai 2021

(1) Chiffres ONG Temblores.

Signataires :

Jean-Noel Aqua, Conseiller de Paris
Clémentine Autain, Députée
David Belliard, Adjoint à la Maire de Paris
Esther Benbassa, Sénatrice
Martine Billard, Ancienne Députée
Manuel Bompard, Député européen
Nicolaq Bonnet-Ouladj, Conseiller de Paris
Hadrien Bortot, Adjoint au maire du XIX arrondissement de Paris
Colombe Brossel, Adjointe à la Maire de Paris
Philippe Bouyssou, maire d'Ivry-sur-Seine
Julie Cabot, Adjointe à la Maire du XIV arrondissement de Paris
Sandrine Charnoz, Adjointe à la Maire de Paris
Gauthier Caron-Thibault, Conseiller de Paris
Mahor Chiche, Conseiller de Paris
Laurence Cohen, Sénatrice
Éric Coquerel, Député
Alexandra Cordebard, Maire du X arrondissement Paris
Alexis Corbière, Députée
Sergio Coronado, Ancien Député
Leila Chaïbi Députée européene
David Cormand, Député européen
Gregory Doucet, Maire de Lyon
Isabelle Dumoulin, Adjointe à la Maire du X arrondissement de Paris
David Delplanque, Conseiller délégué à la Maire du 10e arrondissement de Paris
Nour Durand-Raucher Conseiller de Paris
Eliot de Faramond, Adjoint à la Maire du XIVe arrondissement de Paris
Christian Favier, Président du Conseil Départemental du Val-de-Marne
Delphine Fenasse, Adjointe à la mairie de Fontenay-sous-Bois
Rémi Féraud, sénateur
Caroline Fiat, Députée
Lea Filoche, Adjointe à la Maire de Paris
Paula Forteza, Députée 
Pierre Garzon, Maire de Villejuif
Geneviève Garrigos, Conseillère de Paris
Elias Geoffroy, Conseiller Municipal Alfortville
Zoubir Ghanem, Adjoint à la Maire du XIV arrondissement de Paris
Antoinette Ghul, Conseillère de Paris
Jérôme Gleizes, Conseiller de Paris
Claire Goffaux Espero, Conseillère déléguée au Maire du 20e arrondissement
Emmanuel Gregoire, 1e Adjoint à la Maire de Paris
Claude Gruffat, Député européen
Fabien Guillaud Bataille, Conseiller régionale d’île de France
Frederic Hocquard, Adjoint à la Maire de Paris
Céline Hervieu, Conseillère de Paris
Boris Jamet-Fournier, Conseiller de Paris
Fatoumata Kone, Conseillère de Paris
Lamya Kirouani, Conseillère Départemental du Val-de-Marne
Bastien Lachaud, Député
Annie Lahmer, Conseillère régionale d’île de France
Pierre Laurent, Vice président du Sénat
Michel Lepretre, Président de l'Établissement Public Territorial Grand Orly Seine Bièvre
Emilie Marche, conseillère régionale Auvergne Rhône Alpes
Jean Luc Mélenchon, Député
Leonore Moncond'huy, Maire de Poitiers
Camille Naget, Conseillère de Paris
Aminata Niakaté conseillère de Paris
Daniele Obono, Députée
Younous Omarjee, Député européen
Denis Oztorun, Maire de Bonneuil-sur-Marne Mathilde Panot, Députée
Laurence Patrice, Adjointe à la Maire de Paris
Anne Sophie Pelletier, Députée européene
Carine Petit, Maire XIV arrondissement de Paris
Emmanuelle Pierre-Marie, Maire du 12e arrondissement De Paris
Eric Piolle, Maire de Grenoble
Eric Pliez, Maire XXe arrondissement de Paris
Raphaelle Primet, Conseillère de Paris
Raymonde Poncet, Sénatrice
Loic Prud'homme, Député
Olivia Polski, Adjointe à la Maire de Paris
Guillaume Quitin, conseiller municipal à Guerville
Adrien Quatennens, Député
Sylvain Raifaud, Conseiller de Paris
Marie-Josée Raymond-Rossi, Conseillère de Paris
Muriel Ressiguier, Députée
Emmanuelle Rivier, Conseillère de Paris
Caroline Roose, Députée européene
Jean-Luc Romero, Adjoint à la Maire de Paris
Fabien Roussel, Député
Michèle Rubirola, 1e adjointe au Maire de Marseille
François Ruffin, Députée
Sabine Rubín, Députée
Pascal Salvodelli, sénateur
Mounir Satouri, Député européen
Jean Baptiste Salachas, Conseiller délégué au Maire du 20e arrondissement de Paris
Hamidou Samake, Conseiller de Paris
Danièle Simmonet, Conseillère de Paris
Florian Sitbon, Conseiller de Paris
Jean-Christophe Sellin, Conseiller régionale d'Occitanie
Benedicte Taurine, Députée
Melody Tonolli Adjointe à la Maire du XIV arrondissement de Paris
Patricia Tordjman, Maire de Gentilly
Marie Toussaint, Députée européenne
Taylan Tuzlu, conseiller municipal de Boissy-Saint-Léger
Cedric Vilani, Député
Ariel Weil, Maire de Paris centre
Salima Yembou, Députée européene
Sonia Zdorovtzoff, Adjointe au Maire de Lyon
Karim Ziady, Conseiller de Paris

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.