Blog suivi par 540 abonnés

Le blog de Les invités de Mediapart

  • Appel contre la dérive autoritaire de l’Etat

    Par | 88 commentaires | 65 recommandés
    Plusieurs personnalités du monde intellectuel et médiatique (1) se mobilisent « contre ce qui n’apparaît plus seulement comme une dérive sécuritaire de l’Etat mais aussi comme une dérive autoritaire. » Vous pouvez signer cette pétition en bas de cette tribune.
  • Justice pour Amine

    Par | 6 commentaires | 4 recommandés
    Revenant sur le procès du policier qui a tué Amine Bentounsi, la Mafed (Collectif des Femmes pour la Marche de la Dignité) met en garde contre « le fossé (qui) se creuse de plus en plus entre deux blocs : d’un côté, l’Etat, qui protège et fait sienne la version policière et de l'autre, les cités populaires et les jeunes arabes, noirs et roms exposés au délit de faciès et à une justice à deux vitesses ».
  • Primaire à gauche, ouvrons le débat

    Par | 116 commentaires | 11 recommandés
    Thomas Portes, secrétaire départemental des jeunes communistes du Lot-et-Garonne considère que « pour redonner un souffle neuf, cette primaire doit permettre de dépasser le cadre des partis traditionnels (...). Un impératif : repenser et réhabiliter le rôle des organisations de la société civile dans le fonctionnement de la construction démocratique... »
  • La démocratie à l’épreuve de la co-gouvernance gauche-droite

    Par | 1 recommandé
    Gabriel Amard, secrétaire national aux élu-e-s du Parti de Gauche et François Cocq, président de La Gauche par l'exemple, l’association des élu-e-s du Parti de Gauche et apparentés dénoncent le « recul » démocratique dans les nouvelles intercommunalités qui s'installent depuis fin 2015, du fait des collusions au sein des exécutifs entre la gauche et la droite.
  • Le Défenseur de quels droits?

    Par | 30 commentaires | 3 recommandés
    Le Défenseur des Droits, Jacques Toubon s’est prononcé contre la pénalisation des clients de prostituées, dans un avis rendu public le 22 décembre. La Fondation Scelles, une association de lutte contre l’exploitation sexuelle des êtres humains, reconnue d’utilité publique, juge qu'il est sorti de son rôle en intervenant dans le débat parlementaire du projet de loi sur le proxénétisme qui sera examiné prochainement.
  • Déchéance de nationalité et droit de droite : l’autre défaite idéologique du PS

    Par | 18 commentaires | 14 recommandés
    Selon Matthieu Niango, normalien, agrégé de philosophie et Guillaume Johnson, chercheur au CNRS «l'extension de la déchéance de nationalité aux «binationaux» nés Français (...) est une victoire idéologique de la droite quant à la manière dont il faudrait punir.»
  • Une orientation politique qui conduit le pays au désastre

    Par | 49 commentaires | 19 recommandés
    Dans une déclaration confiée à Mediapart, Charles Fiterman s’élève contre « une orientation politique qui conduit le pays en général et la gauche en particulier au désastre ». Aujourd’hui membre du Parti socialiste, il fut notamment ministre communiste sous l’union de la gauche, de 1981 à 1984.
  • Pierre Rosanvallon: «Consternation et vive inquiétude»

    Par | 55 commentaires | 49 recommandés
    Professeur au Collège de France, mais aussi acteur et témoin de la gauche, l’historien Pierre Rosanvallon réagit au projet d’inscrire dans la Constitution la déchéance de nationalité qui, écrit-il, « me consterne et m’inquiète beaucoup pour l’avenir ».
  • Burundi 2015 : Silence, on tue

    Par | 40 commentaires | 19 recommandés
    Nous publions ci-dessous un cri d'alarme sur la situation au Burundi, pays voisin du Rwanda, où des exactions – rafles, pillages et, surtout, tueries – sont commises contre des civils Tutsi. Bon connaisseur du Burundi, son auteur – qui nous est connu – reste anonyme pour protéger ses sources sur place.
  • Pourquoi le 11 Mars 2004 en Espagne n’est pas devenu un autre 11 Septembre?

    Par | 11 commentaires | 14 recommandés
    Pourquoi après les attentats d'Atocha, la peur, le racisme et la logique sécuritaire n'ont-ils pas pris le dessus en Espagne, comme cela a pu se passer après le 11 septembre aux Etats-Unis ? L'éditeur Amador Fernández-Savater y répond, en décrivant les liens entre les mouvements pacifistes de 2004 et le mouvement indigné de 2011, à l'origine d'une « nouvelle politisation ».