Blog suivi par 107 abonnés

Le blog d'Antoine Leucha

Professeur d'histoire-géographie
  • Hanouna : avatar populaire de l'idéologie d'un milliardaire

    Par | 73 commentaires | 220 recommandés
    Aux débuts de TPMP, C. Hanouna commentait la télé. Depuis qu'il travaille pour V. Bolloré, l'animateur potache est utilisé pour commenter la vie politique et sociale. Voilà un costume trop grand pour lui, mais qu'il enfile gaiement en bon et loyal serviteur de son patron. C'est le débat public qui en paie le prix, comme l'échange avec le député L. Boyard l'a fait éclater au grand jour.
  • Bac de SES ou endoctrinement macroniste ?

    Par | 164 commentaires | 242 recommandés
    Comment le sujet de spécialité SES oblige les élèves à légitimer l'idéologie capitaliste néolibérale portée par E. Macron ? Ce sujet du bac, très orienté, montre que l'un des derniers lieux de réflexion, l'école, est touché par l'imposition de la pensée dominante.
  • Réquisitoire pour un droit à l'abstention

    Par | 92 commentaires | 158 recommandés
    Les castors sont de retour. Cette fois encore, les politiciens et journalistes défilent pour demander d'aller voter Macron pour faire barrage à l'extrême-droite. Quiconque refusera de se livrer à l'exercice se verra jeter l'opprobre. Mais quel est ce Macron qui veut jouer le rôle de rempart de la démocratie et du vivre-ensemble ?
  • Mélenchon a-t-il changé de position sur la Russie?

    Par | 3 commentaires | 10 recommandés
    Bien qu'il ait vivement condamné l'agression de l'Ukraine, J.-L. Mélenchon a été affublé de l'étiquette pro-russe pour avoir refusé précédemment de s'aligner sur la position américaine. Mais ce drame est-il dû au manque de fermeté en amont ou au contraire à la politique offensive américaine suivie par l'UE, dont Mélenchon affirmait qu'elle menaçait la paix ?
  • Le « quoi qu'il en coûte » est-il de gauche ?

    Par | 28 commentaires | 17 recommandés
    Une douce musique tourne en boucle chez les soutiens d'E. Macron. Le « quoi qu’il en coûte » illustrerait le volet social de la politique de ce dernier et serait le versant de gauche tant attendu du « en même temps ». Une observation avertie de la gestion de la pandémie invite pourtant à déconstruire le discours gouvernemental et à désacraliser ce « quoi qu’il en coûte ».
  • « Le livre noir du Macronisme » ou la démocratie confisquée

    Par | 21 commentaires | 91 recommandés
    Le bilan du règne de Macron établi par le journal Fakir suit 3 axes : économie, démocratie, écologie. J’opérerai ici une sélection de chiffres, de mesures et d'affaires qui illustrent selon moi l'essence de la présidence Macron : l'asservissement complet de l'Etat aux intérêts particuliers de quelques milliardaires. Avec en creux le mépris de l'intérêt général et la faillite de la démocratie.
  • L'interview d'Edwy Plenel chez Ruquier : la mise en abîme du crash des médias

    Par | 44 commentaires | 51 recommandés
    « Peut-être que notre discussion illustre par certains aspects la catastrophe » conclut Edwy Plenel, venu pour parler du film "media crash". Ce sera la réflexion la plus lucide de ces 30mn d'interview. A défaut d'avoir entendu parler de l'effondrement des médias, le téléspectateur aura pu le vivre en direct. Mise en abîme d'une plongée dans les abîmes.
  • « Exterminez toutes ces brutes »

    Par | 18 commentaires | 26 recommandés
    "Exterminez toutes ces brutes" ce soir sur arte "Exterminez toutes ces brutes" ce soir sur arte
    Lier dans une même fresque historique la Shoah, la colonisation des Amériques et de l'Afrique, voilà un projet ambitieux a priori voué à l'échec. C'est pourtant ce que réussit Raoul Peck avec son film « Exterminez toutes ces brutes ». Le point commun entre tous ces épisodes historiques ? Un impérialisme européen basé sur l'infériorisation de l'ennemi pour justifier l'extermination.
  • Contre la tribune du JDD : le bilan accablant du ministre Blanquer

    Par | 15 commentaires | 43 recommandés
    Hier, le JDD a publié une tribune pour glorifier le bilan de J.-M. Blanquer et appeler à voter E. Macron. Pourtant, au même moment, le groupe d’enseignants « les stylos rouges » présentait un sondage où 99.62 % des sondés indiquaient ne pas apprécier le travail accompli par leur ministre. Blanquer, faux choyeur de l'Éducation Nationale ?
  • Clip de campagne de Zemmour : une vision de l’Histoire prônant la cancel culture

    Par | 2 commentaires | 10 recommandés
    Malgré sa dénonciation des élites et sa prétention à représenter le peuple qui souffre, la vision de l’histoire professée par Zemmour reflète la nature profonde de son projet politique. Il s’adonne à une forme de cancel culture ancienne et bourgeoise qui n’a pas attendu les woke pour gommer des pans entiers de l’Histoire.