COVID19. Immunisé-es ou pas ?

COVID19. Immunisé-es ou pas ? Dépisté-es ou pas? Masqué-es ou pas ? Soigné-es ou pas ? Guéri-es ou pas? Réellement protégé-es pour longtemps ou pas ?

 

images-1
La conférence de presse gouvernementale (28/03) qui se voulait déterminante ne m’a pas convaincue. La désinformation en provenance du sommet de l’Etat mène le bal quand on entend : « plus d’un milliard de masques commandés » ou « 8 millions de masques par semaine ». Car, dans la bouche de O.Veran Ministre de la Santé, la sarabande des chiffres lui ôte sa crédibilité. Réalité que personne ne remet en cause: il faut au total dit-on en France, 120 millions de masques par jour pour les hospitaliers, médecins de ville, pharmaciens, résidents et soignants Ehpad et professionnels au contact du public… Sans oublier l’ensemble des 67 millions de Français. Qui dès la fin du confinement, sortira sans être certain d’être immunisé, sans masque, ni test PCR ou sérologique, sans accès assuré à la l’hydroxy-chloroquine ou à autre solution vaccin ou médicament?
download-1

Sur les besoins quotidiens en masques (FFP2 et chirurgicaux ), sans compter les visières, cagoules, charlottes, surblouses et surchaussures etc…les chiffres officiels et ceux des médecins et des médias s’entrechoquent c’est le chaos absolu.  Certes "des masques arrivent" …mais la demande est exponentielle. Des collectifs de médecins ont déclaré un besoin de « 15 millions de masques FFP2/jour soit 105 millions/semaine semaine."
Selon CNEWS, le JDD lance les estimations «  113 millions de masques/semaine pour les généralistes", « 106 millions/semaines pour les infirmiers libéraux », et « 19 millions pour les pharmaciens ». Pour le personnel hospitalier, le chiffre avancé : «174 millions/semaine ». Pour les pompiers et le Samu, il faudrait près « 1,5 million de masques/semaine ». Alors les chiffres ronflants de O.Veran sont anecdotiques au pire inutiles et mensongers.

Autre problèmatique sur laquelle le gouvernement a tergiversé et menti pour cacher la pénurie de tests de dépistage COVID19. Toutefois la "stratégie en matière de test a évolué » selon le ministre de la Santé, Olivier Véran. La France réalise 10 000 tests au Covid-19 / jour. Le gouvernement promet 30 000 tests/jour dès le lundi 30 mars. Un sérieux gap avec notre voisine l’Allemagne qui 500 000 personnes par semaine et espère  
100 000 tests /jour à la mi-avril.  L
a Corée du Sud sonde 20 000 personnes par jour ! Mais comment dépister au Covid19 toute la population…alors que le réactif manque sur toute la planète. On aimerait entendre l’approche de O.Veran ..tout comme le chiffre des décès dans les Ehpad qui s’ajoutera au comptage global français. Contre les pénuries mondiales de matériel anti virus et de médicament, la gouvernance jacobine et technocratique de Paris râme, à l’évidence sans moyen, sans solution. Et il est impossible à quiconque, même à l’OMS, d’analyser, à ce stade, l’efficacité des stratégies nationales. Une certitude : la Corée-du-Sud et la Chine, eux, ne se croient pas invincibles comme E. Macron. Lequel chef de guerre (« grotesque » selon E.Salvi de Médiapart) allait encore au théâtre à Paris le 6 mars alors que les citoyens conscients du danger fuyaient déjà les réunions publiques, les compétitions sportives, les spectacles. Psychopathologie ? Que penser du maintien des  Municipales pour le plus grand profit du coronavirus Covid19. Lequel a infecté les équipes non protégées des bureaux de vote un peut partout en France, où beaucoup d’élus sont décédés ou hospitalisés. La prochaine quinzaine s’annonce terrible et la prévision de la date probable du pic de l’épidémie s’éloigne en France comme en Italie… 

download-2
Ce dimanche: des ponts aériens et ferroviaires se multiplient pour les évacuations sanitaires du Grand-Est et de l’Ile-de France vers les régions moins touchées de l’ouest. Sont mobilisées avec succès les infrastructures de transports françaises (TGV et Airbus)…hier encore ultra performantes. Toutefois, il faut relativiser ces opérations spectaculaires et coûteuses qui sauvent quelques dizaines de malades alors qu’on nous parle de 14 000 place disponibles en réanimation… Pour quand et pour qui ? Nous attendons des précisions chiffrées. Tableau clinique du Covid19? Les produits anésthésiants des services de réanimation sont en pénurie, comme souvent encore hélas les vêtements de protection. Pour le commun des mortels le confinement reste la solution, moyenâgeuse dernier recours quand tout manque. Les décès et les hospitalisations de médecins et d’élus augmentent. Demain lundi (30/03) les routiers font valoir leurs droit de retrait.
download-1-1
Résultat global de l’équation? Comment et avec quel matériels et personnels vont fonctionner « 14 000 lits de réanimation » annoncés par O.Veran ? Et les masques soi-disant en chemin venus de Chine seraient consommés en une semaine ! Et les polémiques contre le Pr D. Raoult continuent. Elles sont  alimentées par des médecins comme Karine Lacombe lobbyiste et infectiologue parisienne, toute proche des laboratoires Gilaed et Abbvie. Ils travaillent sur des molécules alternatives ou concurrentes de l’hydroxy-chloroquine, médicament connu, vendu, prescrit, utilisé dans le monde depuis 1949 ! Heureusement P.Pelloux (Pd es Urgentistes) et C. Perronne ( Infectiologie Hôp. de Garches) préconisent tous les deux l’empirisme comme solution de secours et clament sur le Plaquenil ( chloroquine) : « dans le doute on y va! ». Récolter et produire. L’immense élan de solidarité se renforce. Outre les applaudissements du 20h, plus les portages de repas et les logements gratuits pour les hospitaliers, on ne compte plus les usines et TPE qui fabriquent des masques en tissu, des visières en 3D, des valves pour respirateurs, du gel désinfectant (à l’hôpital e Bastia ou comme un pharmacien dans une rue de Paris). Les communes commencent à pulvériser du désinfectant dans les espaces publics.
download-4
Quand serons-nous tous dépistés ? O.Veran, E.Philippe, le Pr. Salomon, S. Ndiaye additionnent les déclarations confuses. Ont-ils un ordinateur et un compte Twitter ou Facebook ? On en doute … vu leur ignorance des effets dévastateurs de leur propos sur l’opinion. Pour eux-mêmes, pour nous, ils devraient se convertir à la parole vraie. Des procédures judiciaires sont en cours lancées par des collectifs de médecins, notamment auprès de la Cour de Justice de la république.

Face à l’extrême dévouement des soignants au péril de leurs vies, à la mobilisation des élus, des fonctionnaires, des commerçants : de tout coeur merci. Voici l’analyse au fil de l’épée du Pr D. Raoult au journal en ligne « Marcelle » sur le dépistage de masse en France. Alors que D. Raoult dit tester, traiter, compiler les données de son traitement à la chloroquine (associée à l’ antibiotique Azithromycine) sur 1000 patients déclarés Covid+ à l’IHU Méditerranée. Pr Didier Raoult : « c’est d’abord une question de volonté politique et de mise en place logistique. Les moyens, nous les avons. Entre les laboratoires d’analyses privés, les laboratoires vétérinaires de très grande qualité que nous possédons, les médecins de ville et les infirmières libérales, tous qualifiés pour faire des prélèvements, ainsi que nos ressources hospitalières, il y a de quoi faire. Ici nous ne sommes pas des extra-terrestres. Si nous arrivons à faire 2 000 tests par jour à l’IHU de Marseille je ne peux pas croire que la France entière ne soit pas capable de faire comme en Allemagne ou en Corée du Sud 100 000 tests par jour. C’est ce dont nous aurions besoin et nous en sommes capables. Des tests PCR de base, hors épidémie, nous en faisons 300 000 par an à l’IHU. Quant aux scanners, nous faisons face à Marseille, mais cela sera peut-être plus difficile ailleurs, car notre taux d’équipement en scanners est un des plus faibles des pays de l’OCDE. C’est la conséquence des choix politiques et financiers des 30 dernières années. Les conneries finissent toujours par se payer. »

Philippe Douste-Blazy insiste: « Je demande un nouveau décret permettant à tous les médecins français qu’ils soient libéraux ou hospitaliers de pouvoir prescrire 600 mg de Plaquenil et 250 mg d'azithromycine par jour pendant dix jours à leurs patients atteints de COVID-19 symptomatiques. »

Volet guerre judiciaire : le député N. Dupont-Aignan annonce « une 1ère victoire juridique! Le tribunal administratif de Guadeloupe contraint l'Agence Régionale de Santé à disposer de stocks suffisants de chloroquine et tests pour la population. J'ai saisi dit-il sur Twitter, le Conseil d'Etat pour généraliser cette décision de bon sens dans tout le pays. »

 

 

 

LV

 

__________

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.