«Corsica Un Altru Sguardu » projet de documentaire.

« Corsica Un Altru Sguardu » projet de documentaire : comme un nouveau "Da Vinci corsu" à la recherche des traditions ancestrales de la Corse et de leurs derniers secrets.

 

mdp-aghja-sultarella-copie
Cameras panoramiques en haute définition et drônes : des matériels performants sont prévus pour tourner « Corsica Un Altru Sguardu » un documentaire dédié à l’histoire sacrée et secrête de la Corse. Franck Alfirevic réalisateur et Christian Vittori, producteur et scénariste, ont finalisé leurs repérages du nord au sud de l'île pour ce film qui va explorer des rites antiques, des traditions datant du néolithique, des sites archéologiques inexplorés ainsi que des chants sacrés et profanes et des danses anciennes. Interviendront des historiens, des chercheurs, des spécialistes du patrimoine, des muséographes professionnels ou amateurs et aussi des poètes, des danseuses, des musiciens, des chanteuses… Tous pouvant être classés dans la catégorie hors norme des activistes de la culture insulaire et des militants de l'identité corse multi millénaire. Avec une infinie patience et une implacable conviction, ils sauvegardent et décryptent pour nous et pour les générations futures, les mystère d’une île-montagne qui a su conserver ses traditions vivantes…mais in extremis ! 
Ainsi à Porri-di-Casinca le public a assisté à une répétition de la danse
mdp-a-moresca
« A Moresca » dirigée par Dominique Torre et mise en musique sur des instruments pastoraux par Cristianu Andréani. Les autres séquences prévues vont immerger les spectateurs dans ces "mondes anciens » pas tout a fait disparus et encore bien vivants dans la mémoire de ces artistes et de ces écrivains engagés dans le sauvetage du patrimoine insulaire.  Le propos de ce « Da Vinci Corsu » ? Révéler certaines clés pour comprendre des traditions qui ont traversé les millénaires. De A Granitula procession en spirale d’origine pré-chrétienne aux Giovannali (version corse des Cathares et des Bogomiles) jusqu'à la chorégraphie de la « Sultarella » et aux stèles gravées de Truchinacce (quelque part du côté de Silvareccio)
mdp-hello-cristianu
Christian Vittori: « Un Da Vinci corsu, c’est aussi une quête ! Ce film n’est pas que sentimental et affectif car on a fouillé à fond tous nos sujets comme par exemple les liens entre les Bogomiles, les Cathares, les Giovannali en Corse. Tous ont été persécutés par une inquisition. Pour ces repérages nous avons accumulé les rencontres et les révélations, ainsi un érudit à Vescovato nous a expliqué A Granitula je connaissais le principe mais pas la symbolique… » 
Même conviction pour Franck Alfirevic : « j’ai cherche à transmettre, en tous cas à simplement montrer, ce qui peut rassembler la communauté des humains. Ce qui dans une société fait qu’on est heureux d’être ensemble et de vivre des moments de convivialité comme à Porri et dans les villages que nous avons visité pour ces repérages. » « Corsica Un Altru Sguardu » est le premier chapitre d’une série de documentaires qui sera tournée aussi en Croatie et en Arménie. Le projet est né à l'île de la Réunion, de la rencontre entre Christian Vittori (Porri di Casinca) et Franck Alfirevic originaire de Split en Croatie. Tout deux gardent un lien fort et un attachement profond pour leurs terres d'origine. Un système de financement participatif est lancé via le lien kiss kiss bank bank pour participer à la production du film : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/corsica-un-altru-sguardu-la-corse-un-autre-regard.

 

 

Liliane Vittori

 

_____________

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.