mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart sam. 1 oct. 2016 1/10/2016 Dernière édition

En route.

Une façon pédestre de commencer un blog : ça parlera de sciences, de la science en train de se faire, de la science en marche. Pas vraiment d’opinions, donc, mais simplement l’état de certaines connaissances, vues sous un certain angle. Celui de la physique, surtout, mais de la physique des systèmes biologiques. La biologie vue comme mélange subtil de physique et de chimie, la chimie elle-même étant un mélange subtil de physique et de physique. Le sujet principal de ce blog concernera les recherches en cours sur le développement des vertébrés. Et quelques réflexions autour de la question des origines. Illustrées par des images ou des films, comme par exemple ces poissons.

 © dr © dr

 © dr © dr
 © dr © dr
La particularité de ces zôlis poissons est d’avoir des pattes, qu’ils utilisent pour marcher sur le fond de l’eau. Néanmoins, ces pattes sont sans rapport avec les pattes des quadrupèdes, c’est-à-dire, sans rapport direct, au sens paléontologique (ces poissons ne sont pas les ancêtres des vertébrés terrestres). Il y a cependant un rapport : ce n’est pas par hasard que ces poissons ont des pattes, qui évoquent celles des quadrupèdes ; et ce n’est pas non plus en raison de ce que Darwin appelle « la convergence évolutive », une sorte de martingale qui, au fil des millions d'années, aurait donné à des animaux éloignés dans la classification, des organes ou membres se ressemblant. La raison profonde en est la physique de la formation des animaux, qui sera donc le thème récurrent ici.

Les concepts physiques ont récemment commencé à diffuser en biologie du développement, et plus récemment encore, en biologie de l'évolution et en paléontologie. Ils ont du mal à se frayer un chemin vers le grand public. Le but de ces billets (qui seront très courts) est de contribuer à diffuser quelques idées nouvelles, et souvent rafraîchissantes.

 

« Ce n’est pas la route qui renseigne le voyageur », proverbe rwandais.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires
  • 09/12/2011 12:28
  • Par notch

Je reprends tout depuis le début : je suis tombée sur quelques uns de vos billets récents et je suis ... scotchée ! Da la poésie, la vie, bizzare !

En plus, j'ai appris que les recherches sur les empreintes digitales étaient classées "top secret", rien que ça c'est une info !

Bon, allez, j'y vais ! Il va falloir que je m'accroche ... quand je ne comprendrai pas, je ferai comme si c'était un poème de Philippe Jaccottet (que j'adore, par ailleurs !)

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et téléchargez notre application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Vincent Fleury

Directeur de recherches au CNRS, HDR

Le blog

suivi par 197 abonnés

Le blog de Vincent Fleury