Manu bleu Marine

Avant de publier un travail beaucoup plus conséquent en gestation depuis bientôt 8 mois, plus sérieux et sans lien direct avec l'actualité, voici un petit billet d'humeur sur une actualité très récente et assez nauséabonde. Il y a comme un besoin d'ouvrir la soupape.

Grand jeu concours : deux grossières erreurs factuelles se sont glissées dans mon texte, saurez-vous les retrouver? 
--------------------------------------------------------
Marine Le Pen a donc déclaré le 09/10/19 : « Une société de vigilance, voilà ce qu’il nous revient de bâtir ; la vigilance et non le soupçon qui corrode ; la vigilance, l’écoute attentive de l’autre, l’éveil raisonnable des consciences ». Marine est décidément très habile. Son père maniait moins bien la litote.
Pour mieux se renseigner sur cette "société de vigilance", qui n'a bien entendu rien de commun avec l'organisation du soupçon, on peut se tourner vers son fidèle vice-président, la jeune tête brûlée Jordan Bardella : ce dernier nous explique en commission des lois la veille (donc devant caméras) que parmi les critères définis pour signaler une radicalisation au sein des services de Police, il y a "une pratique religieuse rigoriste de l'Islam, exacerbée en période de ramadan" ainsi que le "port de la barbe". D'ailleurs, il est vrai que les musulmans, comme les islamistes (ils sont de toute  façon un peu  frères, voyez-vous...), pratiquent en général moins leur religion pendant le ramadan. C'est même la seule semaine de l'année où ils mangent du porc, m'a-t-on dit...
Bref, voilà des critères bien pratiques et objectifs, qu'il est donc bon de partager aux honnêtes citoyens. Sans doute pourra-t-on en faire des PowerPoints de synthèse agiles avec des indicateurs de performance vigilance : "bonhomme vert qui sourit" (avec une barbe), "bonhomme jaune qui sourit pas" (avec une barbe) et "bonhomme rouge qui tire franchement la gueule" (avec une barbe).
Afin de participer à "l'éveil raisonnable des consciences", on peut évidemment compter sur les éditorialistes dépassionnés et neutres comme des Suisses des médias à grande audience anti fake news et anti extrêmes.
Comme un seul homme, ils se saisiss... euh... attendez...
on me signale dans mon oreillette que ce n'est pas Marine Le Pe...
Oh... tiens tiens! Coucou Manu!

...

Misère du débat public...

----------------------------------------------------------------

PS: Un petit lien contenant un montage édifiant, par Arrêt sur Image. 

https://www.arretsurimages.net/articles/vigilance-barbes-signifiantes-et-barbes-preoccupantes

PS2 : La version non montée de l'interview en commission des Lois de Christophe Castaner, disponible sur le site de la commission des Lois, confirme que le montage n'est pas mensonger. Arrêt sur Image a effectivement simplement coupé la suite du propos d'Emmanuel Macron après la "société de vigilance", que j'ai inclue dans mon texte.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.