Gilets jaunes, le retour de l'étoile jaune

Ce matin  dans sa chronique d'introduction des matins de France Culture, Guillaume Erner est revenu sur la manifestation antisémite de certains gilets jaunes de samedi évoquant pour conclure et avec l'émotion que j'ai ressenti chez lui la peur de sa mère dans un attachement qu'il exprima à travers cette parole jadis d' Albert Camus expliquant "certains actes ne peuvent pas être justes puisqu'ils faisaient peur à ma mère". Nous connaissons le profond attachement de Camus pour sa  mère tel qu'il ressort encore de la lecture de son roman La peste et de la relation entretenue par son médecin et sa mère.

Les Juifs sont parmi les meilleurs d'entre nous. Lisez la biographie de Georges Mandel l'homme de Clemenceau par Bertrand Favreau. J’ai été profondément marqué par la lecture de l'ouvrage posthume l'Etrange défaite de Marc Bloch, grand historien des Annales, et son témoignage sur 1940 mais surtout mon édition en livre de poche était accompagné de son testament. Marc Bloch y décrit l'importance qu'à eu pour la conduite de sa vie l'enseignement religieux de sa culture hébraïque dans toutes ces manifestations mais après avoir revendiqué cet héritage conclut en proclamant sa laïcité jusqu'à demander des obsèques civiles avec le seul souhait si cela était encore possible,de porter ses décorations d'ancien combattant de la guerre de 14 18 qu'un décret de Pétain avait retiré à tous nos compatriotes juifs. J’ai été moi-même élevé par confiscation dans la religion catholique dont je me suis très tôt détaché et avec laquelle j'ai totalement rompu revendiquant l'influence du jugement de Marc Bloch.

Toutes les religions sont à bannir du débat public et ne peuvent relevés que du privé. Que le Judaïsme religion la plus épargnée encore aujourd'hui pour sa réputation continue à se pratiquer dans l'intimité des synagogues. Les églises lieux de culte sont de plus en plus désertées des catholiques et les abus sexuels de sa haute hiérarchie ne pourrons en faire qu'un repoussoir. Alain Finkielkraut a été violemment et bassement insulté selon son témoignage par un salafiste barbu. Les musulmans adeptes où pas des mosquées ont marqués nos esprits par des actes terroristes contre les juifs perpétuant ainsi les tueries des nazis. Aucune religion si on s'en tient à l'histoire n'est pacifique. A propos de la religion musulmane, un ami maghrebin me disait qu'il n'existe pas d’islams modéré.

Que les français tous partis politiques confondus se lèvent en masse pour protester contre le noyautage du mouvement des gilets jaunes par des pourfendeurs des juifs devrait révéler leur attachement à cette communauté venue de toutes parts fuyant les pogroms. Alain Finkielkraut a dit fort justement que le rassemblement national était un parti républicain comme les autres rappelant que Marine le Pen avait exclu son père profondément antisémite et raciste. Mais ce geste ne suffit pas pour nous rassurer sur son attachement aux libertés des juifs tant que son parti accueillera dans ses rangs des pro nazis même si certains tentent de les excuser sur le seul motif qu'ils ne connaissent pas l'histoire de la Shoah.

Je concluerai par ce souvenir d'enfance dans ma petite ville du midi ou tenant la main de ma mère j'ai vu descendre d'un camion bâché ou ils étaient entassés hommes, femmes et enfants avec une petite table pour écrire. Nous les observions avec étonnement et sans comprendre. Eux mêmes probablement, ne savait vers qu'elle destination ils étaient  acheminés pour la solution finale.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.