Louis Bulidon
Retraité
Abonné·e de Mediapart

389 Billets

1 Éditions

Billet de blog 22 sept. 2022

Louis Bulidon
Retraité
Abonné·e de Mediapart

Harkis et Touaregs, deux poids, deux mesures

Louis Bulidon
Retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Emmanuel Macron a demandé pardon aux Harkis et à leurs familles qui ont quitté l'Algérie à  la fin des hostilités en 1962 pour se réfugier en France où ils ont été regroupés dans des camps indignes des règles les plus élémentaires de l'hospitalité. Rappelons que ces Harkis recrutés sur place étaient des supplétifs qui avaient rejoints le camp français et l'armée française pour combattre ce qui s'appelait la rebellion algérienne. Le gouvernement français sous l'impulsion de Macron a décidé de les indemniser et ils sont des dizaines de milliers par famille entière à présenter des dossier à  l'administration française. Le montant de ces indemnités est d'ailleurs contesté car ne dépassant pas quelques milliers d'euros pour plusieurs années d'isolement dans des conditions précaires d'hébergement. Mais comment ne pas faire le rapprochement avec le déni de toute reconnaissance de la responsabilité de la France dans l'exposition des populations sahariennes au premier rang desquelles les Touaregs du Hoggar aux retombées radioactives de nos campagnes d'essais nucléaires conduites de 1960 à 1966.

Dans toutes ses visites officielles en Algérie Emmanuel Macron a toujours fermé les yeux sur ce drame de notre colonisation alors que les témoignages ont abondé sur les séquelles corporelles et les traumatismes laissés par la radioactivité sur les populations les plus exposées et en particulier à la catastrophe de Béryl au premier rang desquelles les populations Laborieuses des Oasis dit PLO. Benjamin Stora la plume de Macron dans le rapport qu'il lui a remis le 20 janvier 2021 ne fait aucune mention de ce pan si sombre de notre utilisation du Sahara algérien à  des fins d'expérimentation de notre bombe atomique. 

Les Touaregs vivaient dans l'extrême sud de l'Algérie très loin des anciens départements du nord  de l'Algérie française. Ils n'ont jamais porté  les armes contre l'armée française, nomadisant pacifiquement dans le Hoggar alors que la population des centres de culture servait de main d'œuvre dans les travaux du site des tirs nucléaires à  In Ekker. 

Après  des décennies d'aternoiements la loi Morin de 2010 a prévu d'indemniser les personnels victimes de nos essais nucléaires  au premier rang desquels les militaires essentiellement des appelés du contingent et les civils mais aussi les populations locales . Après des années de lutte contre l'administration pour faire valider leurs dossiers les indemnités bien modestes ont été versées à titre de réparations et grâce au soutien de l'association des vétérans des essais nucléaires l'AVEN. Une seule victime parmi les Sahariens a  reçu une indemnité mais comment pouvait-il en être autrement. Ces populations ont été abandonnées à  leur sort par l'armée française et bien sûr ne sont pas en mesure de constituer des dossiers avec la barrière de la langue et l'accès à l'information nécessaire pour satisfaire la loi française .

Une page va bientôt se tourner sur ces victimes abandonnées par la France. L'Algérie leur patrie ne se mobilise pas plus pour défendre leurs droits dans son face à  face avec la France. Macron qui bat toutes les estrades  au service de sa reconnaissance internationale n'a pas daigné se pencher sur ce dossier qui ne peut lui rapporter que des coups venant des nostalgiques de l'Algérie française rassemblés au sein du parti de Marine Le Pen. 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal
La Cnil saisie d’un recours collectif contre la « technopolice »
La Quadrature du Net a recueilli les mandats de 15 248 personnes pour déposer trois plaintes contre les principaux outils de surveillance policière déployés un peu partout en France. Elle demande notamment le démantèlement de la vidéosurveillance et l’interdiction de la reconnaissance faciale. 
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi