Christine Lagarde, le recours

Avec la sortie d'un second livre livrant son témoignage des péripéties des 2 premières années de son mandat de président,Nicolas Sarkozy préparerait son retour en politique.Demain, nous pouvons nous attendre à une démarche semblable de François Hollande. Sarkozy, matamore aux gros bras,fait figure de candidat providentiel à la présidence de la République pour une droite républicaine sans tête d'affiche.Il traîne cependant un boulet au pied avec ses mises en examen et un prochain procès pour corruption en octobre, présomption d'innocence où pas. Quant à Hollande, il fait bien pâle figure au côté d'un parti socialiste exsangue.

Non, les Français ne vont pas faire appel à des revenants pour sortir le pays d'une crise d'une ampleur exceptionnelle et qui dépasse toutes les expériences connues jusqu'ici. Françaises et Français ont besoin d'envisager l'avenir en mettant à la tête du pays une personnalité étrangère au monde des partis politiques et dotée d'une expérience reconnue internationalement. Qui mieux que madame Christine Lagarde pour répondre à ces exigences après avoir été ministre de l'économie sous Sarkozy son mentor, avant de reprendre son indépendance pour être directrice du Fonds monétaire international (FMI) et aujourd'hui présidente de la banque centrale Européenne (BCE).La crise sociale à laquelle le pays est confronté est d'ordre avant tout financière, exigeant de faire appel aux marchés pour disposer de nouvelles ressources de financement par l'endettement pour alimenter notre plan de relance sur longue durée. La notation de notre dette sera mise à l'épreuve de la confiance des prêteurs dont seule Madame Lagarde peut assumer le poids de la responsabilité.

Qui plus est, cette dame dispose d'un atout exceptionnel, être une femme dans un monde qui a vu surgir des femmes de pouvoir talentueuses en Allemagne, Finlande, Nouvelle-zélande et Corée du sud. En 2018, le magazine Forbes l'avait consacrée 3ème femme la plus puissante du monde.

Maintenant, comment rendre Christine Lagarde éligible au poste de présidente de la République? Il revient au Sénat et à la Chambre des députés de rassembler une majorité d'élus pour lancer un appel à madame Lagarde car la France est en danger, en danger de mort sociale.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.