2018 : petits ennuis des sarkommunistes avec la théorie du complot

Comment les français ont fini par découvrir le complot qui n'existait pas

A - Comme pour un printemps qui tarde à venir, on avait depuis longtemps des frémissements de révélation du complot qui n'existait pas

a) Le premier signal a été donné par « la gaffe qui finira par sauver la France » faite par Sarkozy dès son élection à la présidence en 2007

En reconnaissance aux intellectuels communistes qui avaient assuré son élection, le président fraichement élu a fait lire la lettre de Guy Môcquet dans les écoles.

Michel Onfray notamment - lui-même se déclarant communiste - a dénoncé là deux complots

- celui de la complicité des communistes français avec Hitler contre l'adversaire capitaliste représenté à la fois par De Gaulle, Pétain, et les anglo-saxons, de septembre 1939 à juin 1941

- deuxième complot : celui des communistes français avec De Gaulle et avec les héritiers du gaullisme, pour cacher la vérité aux français. Entre septembre 1939 et juin 1941, pour des raisons certes compréhensibles, les communistes français ont été, dans un premier temps, militairement des traitres, et dans un deuxième temps des collabos d'Hitler, par ailleurs ennemis mortels de ceux de Vichy

b) Un autre signal annonciateur de la découverte du complot-qui-n'existait-pas a été donné par le Nouvel Obs fin 2016 avec la publication du livre « Mais qui sont les assassins de l'école », et sa confirmation par un article intitulé « Les assassins de l'école habitent rue de Grenelle »

L'ensemble montre qu'une mafia d'assassins de l'école tient les commandes de l'Education Nationale depuis la rue de Grenelle, il montre aussi la parfaite complicité dont elle bénéficie de la part de Nicolas Sarkozy et compagnie

 

B – L'existence d'un catalogue des ruses des comploteurs avait été révélée par l'écrivain français Vladimir Volkoff,dès les années 1980 mais soigneusement étouffée par les médias. Voir par exemple :

« Bernard Pivot contre Vladimir Volkoff: la tactique du roquet »

Vers 1980, les révélations de l'écrivain français Vladimir Volkoff sur les sciences mafieuses utilisées en Russie depuis les années 1920 commençaient d'être gênantes pour les médias et le pouvoir politique français. Quand il est passé à l'émission Apostrophes, Bernard Pivot avait tout ce qu'il fallait pour en limiter l'impact

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/310318/bernard-pivot-contre-vladimir-volkoff-la-tactique-du-roquet

L'article de Wilipédia sur Vladimir Volkoff indique en effet :

« Invité sur le plateau de l'émission Apostrophes le 24 septembre 1982 pour son roman Le Montage, Vladimir Volkoff est violemment pris à partie par le journaliste et écrivain Pierre Joffroy qui le qualifie de « raciste anti-juif et anti-musulman » et de « fasciste12 ». Volkoff porte plainte pour injures publiques et gagne son procès »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vladimir_Volkoff

 

C – Début 2018, la propagande officielle s'obstine encore à diaboliser-ridiculiser le complotisme

Par exemple, on trouve facilement dans le journal de 20 heures du 7 mars 2018 :

« Lycée : déjouer les théories du complot.  Des journalistes se rendent dans les lycées afin de s'attaquer aux théories du complot et aux documentaires qui les défendent »

 

D - Malheureusement pour la crédibilité de l'équipe d'Anne-Sophie Lapix, on a diffusé un mois plus tôt environ à environ dix mille destinataires différents un courriel intitulé :

« La preuve qu'il n'y a pas eu de complot : les 5000 fusils cachés des NMPP, c'était pour aller à la chasse aux papillons ». Il sera publié prochainement dans le blog de Mediapart :

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog

On peut en outre le charger sur une page au format pdf en cliquant ici :

http://alrg.free.fr/A-2018-JANVIER-PLCP-DROIT-AU-DEBAT/g384-i01-1p-fly-pas-de-complot-mais-chasse-aux-papillons-c-tract.pdf

Il cite Wikipedia :

« Ces armes, détournées lors de la faillite de Manufrance et stockées là par des ouvriers CGT en 1980, ont été clandestinement stockées au sein même des NMPP en attendant un hypothétique « Grand Soir » »

 

E – Avec l'éclairage de Vladimir Volkoff, le complot qui n'existait pas est plus que jamais d'actualité :

Voir par exemple :

« Mais qui donc a introduit le terrorisme islamiste en France ? »

dans les blogs de Mediapart :

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/020418/mais-qui-donc-introduit-le-terrorisme-islamiste-en-france

en version pdf sur 4 pages :

http://alrg.free.fr/A-2018-JANVIER-PLCP-DROIT-AU-DEBAT/g4256-i03-4p-qui-donc-a-introduit-le-terrorisme-en-France-b-c-tract.pdf

et aussi :

« Enfin ! Quand on découvre « La désinformation, arme de guerre », tout devient clair ! »

« Une quantité de manoeuvres de désinformation-tromperie constatées depuis 2005 concernant notre fonctionnement politique en général, et la politique éducative en particulier, trouvent une explication globale dans le livre de l'écrivain français Vladimir Volkoff, écrit en 1986 mais découvert seulement en 2018, intitulé : « Désinformation, arme de guerre » »

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/310118/enfin-quand-decouvre-la-desinformation-arme-de-guerre-tout-devient-clair

Voir encore:

« Les jeunes, le djihad, et les techniques de tromperie d'Annie Genevard »

"Guéguerre avec Najat Vallaud-Belkacem pour créer l'illusion, Chape de plomb stalinienne pour couvrir ses mensonges"

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g135-g06-fly-jeunes-djihad-et-tromperie-d-annie-g-courriel-tract.pdf

 

F – Conclusions

Nous sommes bel et bien en présence d'un complot contre les classes moyennes et populaires françaises, complot où se retrouvent notamment ceux que le Nouvel Obs appelle « les assassins de l'école française », qui sont également ceux qui ont introduit le terrorisme en France.

Cette mafia géniale englobe

- tous les grands médias, dont il ne faut pas oublier qu'ils sont passés globalement sous le savant contrôle du parti communiste à partir de la Libération

- leur célèbre et traditionnel « adversaire capitaliste »,

- et les dirigeants du parti des Sarkozy, Fillon, Genevard, Pécresse, Wauquiez

Cette mafia a pris officiellement le nom de « sarkommunisme ». Sa solidité à toute épreuve a trois grands fondements :

- un très grand professionnalisme dans l'utilisation des sciences mafieuses du mensonge, c'est à dire machiavélisme et désinformatsia

- parmi ces diverses ruses l'utilisation rigoureuse et combinée de

la stratégie du silence, qui permet d'étouffer ce qu'on veut, et du matraquage médiatique, qui permet de faire gober ce qu'on veut

- une naïveté et une ignorance populaire soigneusement entretenues par le système éducatif

 

Mais la donne est en train de changer

- parce que cette mafia est en train de se vider de l'intérieur,

- parce qu'elle n'a plus les monopole des moyens d'information,

- et enfin par le magnifique contre-exemple qui leur est infligé par des personnalités telles qu'Alain Peyrefitte, Joseph Fontanet, Vladimir Volkoff, et enfin Arnaud Beltrame

 

Ortograf-FR (Louis Rougnon Glasson) doc g414-i03 avril 2018

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.