loukian-clmrd
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 juin 2022

Parfum de soufre pour les droits de l'Homme

La terrible décision qui vient de tomber aux États-Unis nous interroge sur la démocratie et le besoin immédiat de lutter contre la montée de l'extrême droite en France.

loukian-clmrd
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C’est officiel, la Cour Suprême des États-Unis a renversé Roe VS Wade qui jusqu’alors inscrivait la décriminalisation de l’avortement dans la constitution. Ainsi, la Cour autorise dès aujourd’hui les états à gérer l’affaire comme ils le souhaitent. Amnesty International anticipe pas moins de 26 états qui vont à présent interdire le droit à l’avortement.

Onde de choc. Peu de mots peuvent décrire en cet instant ce que les femmes ressentent. Cette remise en cause des droits humains fondamentaux doit nous questionner. Que se passe-t-il actuellement dans le monde ? Les droits humains régressent partout. Quand on fait le constat que le gouvernement Biden, le plus puissant gouvernement mondial, ne peut rien faire contre cette décision de la Cour, cela fait froid dans le dos. La femme est piétinée par la droite ultra-catholique Trumpiste, qui a pris soin au cours de son mandat de gangréner la Cour en y plaçant ses pions, soutenus par les évangélistes. Cette même Cour qui annonce à présent vouloir s’attaquer au mariage pour tous et au droit de chaque individu de disposer de sa sexualité comme il l’entend. Comme l’a dit Alexandria Ocasio-Cortez, ces mêmes individus, qui prétendent combattre au nom du droit à la vie, détruisent le droit à la liberté et à la vie privée. Cette décision place les femmes en danger.

Tout ce fracas, provenant de notre voisin, doit nous effrayer. Plutôt que de se rassurer et se dire que chez nous, cela n’arrivera jamais, il faut se mettre en position d’attaque. La NUPES a déposé ce matin une proposition de loi pour inscrire le droit à l’IVG dans la constitution française, afin d’éviter ce type d’événement. On le rappelle, l’extrême droite a 89 députés dans l’hémicycle. S’ils ne pèsent pas encore assez pour pouvoir s’en prendre à la loi Veil, nul doute qu’ils finiront par y venir dans le futur. Il est primordial que la majorité présidentielle vote cette loi au côté de la NUPES. Si elle s’y refuse, on aura la preuve définitive que la macronie se complaît dans les petites querelles politiques et ne fera rien face au danger qui se profile. Dès lors, nous saurons où nous tenir.

La perspective du futur proche est effrayante. Nous avons devant nous des démocraties gangrénées par l’ultradroite et nous constatons jusqu’où cela peut aller. La lutte face à la montée du RN en France doit être notre principale préoccupation. Nous le savons, ce parti issu de l’Action Française trouve son appui dans la souffrance de la classe ouvrière, souffrance que le RN manipule et instrumentalise. Nous le savons à présent, la macronie est complice et ne fera rien pour stopper l’avancée du RN.  Il est temps d’arrêter la diabolisation et le barrage, il faut à présent combattre sur le front des idées. Il faut démontrer à tous la bêtise et surtout le danger que représente l’extrême droite, pour que la classe manipulée par le RN prenne conscience qu’ils ne sont que victime d’un mal bientôt impossible à repousser. Cette lutte, c’est notre responsabilité à tous. Nous devons nous mobiliser, militer, discuter, débattre, afin de mettre à jour la fraude qu’est le parti de Marine Le Pen et sauver les droits humains. La nouvelle qui nous vient des USA est une sonnette d’alarme : agissons avant qu’il ne soit trop tard.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Conjoncture
Le nouveau plein emploi n’est pas le paradis des travailleurs
De l’emploi, mais des revenus en berne et une activité au ralenti. La situation est complexe. Pour essayer de la comprendre, Mediapart propose une série de deux articles. Aujourd’hui : pourquoi le nouveau plein emploi ne renforce pas la position des salariés.
par Romaric Godin
Journal — Conjoncture
Le lien brisé entre emploi et inflation
Notre premier épisode sur les mirages du plein emploi: pourquoi l’embellie de l’emploi ne permet-elle pas une hausse des salaires réels ?
par Romaric Godin
Journal — Climat
Face au chaos climatique, le séparatisme des riches
Alors que des milliers de Français sont évacués à cause des incendies, que d’autres sont privés d’eau potable voire meurent au travail à cause de la chaleur, les ultrariches se déplacent en jet privé, bénéficient de dérogations pour pouvoir jouer au golf et accumulent les profits grâce aux énergies fossiles. Un sécessionnisme des riches que le gouvernement acte en perpétuant le statu quo climatique.
par Mickaël Correia
Journal — Écologie
La sécheresse fait craquer de plus en plus de maisons
Depuis 2015, les périodes de sécheresse s’enchaînent et affectent les sols argileux. Plus de 10 millions de maisons en France sont sur des zones à risque et peuvent se fissurer. Un enjeu à plusieurs dizaines de milliards d’euros pour les assurances.
par Daphné Gastaldi (We Report)

La sélection du Club

Billet de blog
33e Festival de Fameck - Mounia Meddour, Présidente du jury et l'Algérie, pays invité
L’édition 2022 du Festival du Film Arabe de Fameck - Val de Fensch (qui se tiendra du 6 au 16 octobre) proposera sur onze jours une programmation de 30 films. La manifestation mettra à l’honneur l’Algérie comme pays invité. Le jury longs-métrages du festival sera présidé par la cinéaste Mounia Meddour.
par Festival du Film Arabe de Fameck
Billet de blog
« Les Crimes du futur » de David Cronenberg : faut-il digérer l'avenir ?
Voici mes réflexions sur le dernier film de David Cronenberg dont l'ambition anthropologique prend des allures introspectives. Le cinéaste rejoint ici la démarche de Friedrich Nietzsche qui confesse, dans sa "généalogie de la morale", une part de cécité : "Nous, chercheurs de la connaissance, nous sommes pour nous-mêmes des inconnus, pour la bonne raison que nous ne nous sommes jamais cherchés…"
par marianneacqua
Billet de blog
DragRace France : une autre télévision est possible ?
Ce billet, co-écrit avec Mathis Aubert Brielle, est une critique politique de l'émission DragRace France. Il présente la façon dont cette émission s'approprie les codes de la téléréalité pour s'éloigner du genre en matière de contenu et de vision du monde promue.
par Antoine SallesPapou
Billet d’édition
Entretien avec Leonardo Medel, réalisateur de « La Verónica »
Après une sélection au festival de Biarritz et au festival international du nouveau cinéma latino-américain de La Havane où il reçut le Prix FIPRESCI de la critique internationale, « La Verónica » sortira officiellement dans les salles en France à partir du 17 août 2022. L'opportunité de découvrir un cinéaste audacieux autour d'une critique sans concession des excès des influenceurs sur le Net.
par Cédric Lépine