Mista'arvim à la Francaise ?

Peut-on faire confiance que notre sécurité est bien assurée ? et si une brigade secrète anonyme plus haute que la police et la gendarmerie existe ? Si elle n'obéit à aucune loi de la République ? Qui sont définis comme ennemis et qui le décide ?

Avant de commencer de parler de la France, faisons un peu d'histoires sur les Mista'aravim qui sont des unités spéciales anonymes israéliennes qui infiltrent les manifestations palestiniennes en se déguisant comme eux, normalement ils sont issus des familles arabophones : maghrébines, yéménites, irakiennes etc . leurs rôles consistent , en ce qui est révélé, est d'arrêter ou neutraliser les ennemis hostiles .En réalité , leur travail et beaucoup plus compliqués car ils peuvent être eux-mêmes à l'origine des agressions contre les soldats et policiers israéliens afin de décrédibiliser les manifestants et les transformer en terroristes dans le but de justifier l'atrocité qui vienne après .

Une mission qui fait peur surtout dans un pays qui prétend être une démocratie, malheureusement pour plusieurs raisons j'ai des doutes , raisonnable, vraiment que cette brigade a été créée en France durant le quinquennat de hollande et sous l autorité de manuel Valls. Avant de détailler l'existence ou non de cette unité de mercenaires, je voudrais poser des questions bien précises, plutôt des suppositions :

1) pourquoi Manuel Valls n'a délégué le ministère qu'à Bernard Cazeneuve, son intime ami, et après au vieil ami Gérard Collomb ? De quoi LaRem a peur ? pourquoi refuse-t-elle de prendre en charge le ministère ? ont-ils peur d'être responsable ? et de quoi ? est-ce la nécessité justifié les moyens  ? 

la réponse à la question, pour moi, est facile : Gérard Collomb est bien vieux et probablement, et peut être prêt à assumer les conséquences  . Et comme, il justifie la nécessité de l'existence de cette brigade, normalement, pour anéantir les probables risques terroristes que parfois l'État de droit et de justice empêche l'action, il fallait des décisions radicales préventives afin de combattre les loups solitaires . Tout à fait justifiable pour moi. 

Mais cela nous amène à la deuxième question   : 

2) qui sont les ennemis ? et de qui ? de la France ou de l'Israël ? qui peut empêcher les bavures ? qui peut les poursuivre  ? est-ce qu'l y a des archives pour les opérations ? qui jugera la nécessité d'exécution ou non de quelqu'un ? qui prend la décision ? 

3) qui pourrait garantir que ces hommes ne seront pas une cinquième colonne dans les manifestations ? enfin qui pouvait les arrêter ? 

Imaginez une manifestation des dizaines d'hommes cagoulés, avec des visages non identifiables : qui sèment la terreur, qui attaquent la police même les manifestants, qui brulent des pneus, des voitures etc . 

4) imaginez qu'ils s'ont prennent à quelqu'un juger comme ennemi . Mais l ennemi de qui ? C'est la question qui se pose .

qui pourra nous garantir que ceux qui n'ont rien à voir avec l'extrémisme religieux ou les groupes terroristes, ne vont pas être un jour des cibles justes car ils s'opposent à l'Israël ? 

Un tel monde me fait peur , enfin je ne sais pas et il faut interroger l'état sur cette question .

je vous laisse avec une petite video de l'unité des Mista'aravim israéliennes

https://www.youtube.com/watch?v=yj_S2aMcwHo 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.