Acte VIII : quel niveau de mobilisation ?

Estimer les chiffres d'une mobilisation est nécessaire quand les chiffres du ministère de l'intérieur sont une source d'interrogations. Pour l'acte VIII, une compilation de la mobilisation pour 79 départements basée sur les chiffres de la presse quotidienne régionale donne une estimation à plus de 72 000 participants alors que le ministère communique un chiffre global inférieur à 50 000.

La semaine dernière, une compilation de données "participatives" a été établie :

Gilets jaunes : mobilisation à 12 000 ou à 39 081 ?

À hauteur de 39 081, l'estimation de la mobilisation de l'acte VII du 29/12/2018 représentait plus du triple de 12 000, chiffre partiel qui avait été communiqué par le ministère de l'intérieur et qui n'a pas été réactualisé en fin de journée. C'est pourtant ce chiffre qui a été repris en boucle par les médias... jusqu'à aujourd'hui, où le ministère a fait état d'une mobilisation de 32 000 participants la semaine dernière. Beaucoup d'analyses ont pourtant été formulées et répétées en boucle sur la base de 12 000 participants et nombreux étaient ceux qui estimaient que le mouvement s'essoufflait voire que la page était tournée.

Qu'en est-il de la mobilisation de cet acte VIII ?

L'outil qui avait permis d'établir l'estimation de la mobilisation de la semaine dernière a de nouveau été utilisé cette semaine. Ce sont des chiffres qui ont essentiellement été compilés dans la presse quotidienne régionale.

En fin de journée, C. Castaner a annoncé une mobilisation au niveau national s'élevant à un peu moins de 50 000 participants... Peut mieux faire.

Total pour 79 départements sur 96 estimé à 72 435

  • 01 Ain 530
  • 02 Aisne 300
  • 03 Allier 210
  • 04 Alpes-de-Haute-Provence 330
  • 05 Hautes-Alpes
  • 06 Alpes-Maritimes 200
  • 07 Ardèche
  • 08 Ardennes 250
  • 09 Ariège 1000
  • 10 Aube 600
  • 11 Aude 500
  • 12 Aveyron 80
  • 13 Bouches-du-Rhône 1500
  • 14 Calvados 3100
  • 15 Cantal 45
  • 16 Charente 130
  • 17 Charente-Maritime 1500
  • 18 Cher 420
  • 19 Corrèze 50
  • 21 Côte-d'Or 2150
  • 22 Côtes-d'Armor 40
  • 23 Creuse 50
  • 24 Dordogne 450
  • 25 Doubs 1050
  • 26 Drôme 2145
  • 27 Eure
  • 28 Eure-et-Loir
  • 29 Finistère 1550
  • 2A Corse-du-Sud 60
  • 2B Haute-Corse
  • 30 Gard 700
  • 31 Haute-Garonne 4000
  • 32 Gers 50
  • 33 Gironde 4600
  • 34 Hérault 4200
  • 35 Ille-et-Vilaine 260
  • 36 Indre 350
  • 37 Indre-et-Loire 920
  • 38 Isère 460
  • 39 Jura 110
  • 40 Landes 650
  • 41 Loir-et-Cher 90
  • 42 Loire 1370
  • 43 Haute-Loire 600
  • 44 Loire-Atlantique 2800
  • 45 Loiret 500
  • 46 Lot 70
  • 47 Lot-et-Garonne
  • 48 Lozère 225
  • 49 Maine-et-Loire 170
  • 50 Manche 200
  • 51 Marne 100
  • 52 Haute-Marne
  • 53 Mayenne
  • 54 Meurthe-et-Moselle 300
  • 55 Meuse 120
  • 56 Morbihan 100
  • 57 Moselle 450
  • 58 Nièvre 350
  • 59 Nord 1640
  • 60 Oise 600
  • 61 Orne 350
  • 62 Pas-de-Calais 330
  • 63 Puy-de-Dôme 1000
  • 64 Pyrénées-Atlantiques 2050
  • 65 Hautes-Pyrénées 1500
  • 66 Pyrénées-Orientales 2000
  • 67 Bas-Rhin 500
  • 68 Haut-Rhin 2000
  • 69 Rhône 3520
  • 70 Haute-Saône
  • 71 Saône-et-Loire 360
  • 72 Sarthe 300
  • 73 Savoie 395
  • 74 Haute-Savoie 30
  • 75 Paris 4000
  • 76 Seine-Maritime 3450
  • 77 Seine-et-Marne
  • 78 Yvelines
  • 79 Deux-Sèvres 225
  • 80 Somme 100
  • 81 Tarn 400
  • 82 Tarn-et-Garonne 500
  • 83 Var 2000
  • 84 Vaucluse 500
  • 85 Vendée 200
  • 86 Vienne 250
  • 87 Haute-Vienne 200
  • 88 Vosges 2000
  • 89 Yonne
  • 90 Territoire de Belfort 90
  • 91 Essonne
  • 92 Hauts-de-Seine
  • 93 Seine-Saint-Denis
  • 94 Val-de-Marne
  • 95 Val-d'Oise

Ces données sont amendables.

Les sources sont mentionnées en commentaires.

Tableau édité neuf fois. Ajout de la participation du Bas-Rhin, du Puy-de-Dôme, de la Vendée, du Cher, du Cantal, des Côtes d'Armor, de la Creuse et de l'Orne ; actualisation des chiffres des Bouches-du-Rhône, du Calvados, de la Corse du Sud, de l'Hérault, de la Seine-Maritime, du Haut-Rhin et de la Moselle.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.