''Longtemps, j’ai choisi les noms de mes personnages sur de vieilles tombes''

Le site du quotidien suisse Le Temps publie un entretien avec Boris Akounine.

https://www.letemps.ch/culture/longtemps-jai-choisi-noms-personnages-vieilles-tombes

Boris Akounine © Fedor Savintsev - Le Temps Boris Akounine © Fedor Savintsev - Le Temps
Le site du quotidien suisse Le Temps a mis en ligne un entretien avec Boris Akounine qui était l’invité d’un Atelier du polar à la Fondation Jan Michalski à Montricher (Canton de Vaud).

 

Elégance, humour, charme, Eraste Fandorine, le personnage de détective imaginé par Boris Akounine, a fait fondre les Russes (plusieurs millions d’exemplaires vendus) et très vite les lecteurs du monde entier. Situés dans la Russie tsariste, à la fin du XIXe siècle, ces romans policiers ressemblent à leur auteur: truffés de références littéraires, ils placent haut l’art du divertissement. Boris Akounine est aussi un spécialiste de la littérature japonaise, dont il a traduit les plus grands auteurs, et un historien. Son dernier livre paru en français, une trilogie intitulée Album de famille, raconte le XXe siècle russe au travers du destin d’une famille.


Portrait de Boris Akounine en prolongement d'un article de François Bonnet et Dominique Conil (février 2012)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.